Les intervales

Tons, demi-tons... ne semblent pas poser de gros problèmes, il suffirait de les empiler pour construire les intervales. Ce n'est pas si simple, car il existe deux sortes de demi-tons: les diatoniques et les chromatiques:

Un ton est donc composé d'un demi-ton chromatique et d'un demi-ton diatonique: soit do-do# et do#-ré, soit réb-ré et do-réb. Si la distinction est importante, c'est parce qu'ils ne représentent pas exactement la même valeur: le demi-ton diatonique vaut 4/9 de ton, tandis que le demi-ton chromatique en vaut 5/9. La différence entre ces deux sortes de demi-ton est de 1/9 de ton, appelé comma («cheveux» en grec ancien).

Même si la plupart des instruments ne font pas de différence entre des deux sortes de demi-ton, la théorie musicale en tient compte, et l'on ne peut utiliser indifféremment fa et mi#. Certains discutent la valeur physique de cette théorie (mais il a existé des claviers où do# et réb n'étaient pas confondus, et la famille des violon et les bois font la différence), elle est au moins pratique parce que la suite do-ré-mi-mi#-sol-la-dob-do, équivalente à do-ré-mi-fa-sol-la-si-do sur un piano, ne structurerait pas une mélodie de façon satisfaisante.