Gammes majeure et mineures

Seules les tonalités de do majeur et de la mineur sont envisagés dans les exemples, afin de ne pas surcharger le propos avec des altérations à la clé. La clé de sol est sous-entendue dans les schémas. Pour plus de précisions sur ce qu'est une tonalité, voir ici.

La Gamme majeure

do re mi fa sol la si do

La gamme de do majeur s'obtient au piano en ne frappant que les touches blanches, en commençant à gauche d'un groupe de deux notes noires: do ré mi fa sol la si do.

Beaucoup de mélodies traditionnelles n'utilisent que ces sept notes (et leurs équivalents une octave plus haut ou plus bas)

Une mélodie en do majeur commence généralement avec le do:

 • Au clair de la lune (attribué à Jean-Baptiste Lully): do do do ré mi, ré, do mi ré ré do (X2) ré ré ré ré la, la, ré do si la sol...
 • J'ai du bon tabac: do ré mi do ré, ré mi fa, sol, mi, do...
 • Alouette: do, ré mi, mi, ré do ré mi do, sol...
 • À la belle fontaine: do, do mi mi ré mi do, do, do mi mi ré mi...
 • Le plat pays (Jacques Brel): do do do do do si, si si si si mi mi...

...ou avec une autre note appartenant à l'accord parfait de do majeur (do-mi-sol):

 • Le bon roi Dagobert: mi mi, ré ré, do do, ré, mi fa mi ré do ré do...
 • Dans l'eau de la claire fontaine (Georges Brassens): mi mi mi mi mi fa mi mi, ré, do do do do do mi sol sol...
 • Là-haut, sur la montagne: sol sol, fa mi fa mi, ré, sol sol fa mi ré do...
 • L'eau vive (Guy Béart): mi, do mi, do mi, do ré, ré mi fa ré, mi do, ré
 • La cane de Jeanne (Georges Brassens): sol do, mi ré, fa mi, sol do°, sol fa, la-sol-fa-mi-ré-do, mi ré sol do

...ou beaucoup plus rarement par une autre note de la gamme:

 • Le bois de St-Amand (Barbara): ré sol mi do ré sol mi do ré sol mi do ré-do-si-la-sol...
 • From me to you (Lennon-McCartney): fa mi ré, mi fa sol la, si do°, do° si la mi...

Gammes relatives mineures

La gamme de la mineur commence deux touches blanches plus bas que celle de la gamme de do majeur, entre la deuxième et la troisième d'un groupe de trois noires. On la dit relative de do majeur parce qu'elle utilise le plus souvent les mêmes notes que celle-ci. La gamme mineure connaît plusieurs variantes.

Gamme mineure naturelle, ou antique

la si do re mi fa sol la

La gamme de la mineur antique ne comprend que les touches blanches du piano: la si do ré mi fa sol la

Beaucoup de mélodies traditionnelles n'utilisent que ces sept notes (et leurs équivalents une octave plus haut ou plus bas)

Les mélodies en la mineur commence en général par un la:

 • Vent frais: la, sol, la la la-mi; la la si si do do-do do-si; mi, ré mi, ré mi, ré mi ré do si
 • Le Curé de Camaret: la, si do, ré si, do la, la la, mi mi, ré mi, mi...

...mais peuvent commencer par une note appartenant à l'accord de la mineur (la-do-mi):

 • Automne («Colchiques dans les prés», mus. de Francine Cockenpot) mi la-la-la sol la, do la la sol la la mi sol-sol-sol mi ré, mi la-la-la sol la...
 • La chanson des vieux Amants (Jacques Brel): mi mi mi mi mi mi mi mi, si, ré ré ré do do si si la

Gamme mineure harmonique

Cette gamme est parfois simplement appelée "mineure" par d'anciens traités d'harmonie. Elle remplace la sous-tonique par une sensible.

la si do re mi fa #sol la

La gamme de la mineur harmonique dièse le sol: la si do ré mi fa #sol la.

Une chanson en tonalité de la mineur harmonique contient un sol dièse, bien que pouvant contenir également un sol naturel.

Les deux chansons qui suivent ont leur couplet en la mineur harmonique, même si le refrain contient un ou plusieurs sol naturels:

• L'Auvergnat (Georges Brassens): la la si do, la #sol, la si, #sol #sol la si, do la, si do
• Let my people go (Trad.): mi do°, do°, si, si, do°, do° la, mi, mi, #sol #sol, la

Il existe aussi la gamme mineure bohémienne, où le quatrième degré est augmenté dans la gamme ascendante: la si do ré# mi fa sol# la. Elle peut donner une note orientale à la mélodie. On a tendance à en abuser. Ce quatrième degré augmenté est appelée "blues note" en jazz.

Gamme mineure mélodique

la si do re mi #fa #sol la

Si l'on observe attentivement la gamme la si do ré mi fa# sol# la, on s'aperçoit qu'elle se termine comme une gamme majeure. De fait, il suffirait que le do soit également diésé pour qu'il s'agisse de la gamme de la majeur (voir ici pour s'en convaincre). Voilà qui permet de passer facilement d'une tonalité mineure en tonalité majeure, en conservant la même tonique.

Rares sont les chansons complètement en mineur mélodique. Ainsi, dans Je me suis fait tout petit de Georges Brassens :

 • do, ré mi, fa mi, ré, do fa, mi, ré -, fa -, si, mi ré, do
 • la, si do, ré do, si la ré do si, do, #sol do si, la
 • la, do mi, la do°, #sol, la si, #fa #sol, mi #fa #sol si, la, sol, sol, fa mi...