site sans réclame ParanormalCont@ctS'abonner

Que se passera-t-il le 21 décembre 2012?

S

elon une «prophétie maya», la fin du monde aura lieu le 21 décembre 2012. Disons qu'il s'agit en fait d'une interprétation occidentale d'une particularité du calendrier maya, censé terminer un cycle ce jour-là (à ce compte-là, il y a une fin du monde à tous les passages de 23h59:59 à 0h00:00).

Le plus étonnant de ces prophéties est qu'elles se trompent systématiquement mais renaissent indéfiniment. Les catastrophes étant toujours probables, on peut s'attendre à une petite apocalypse dans les semaines qui précèdent ou celles qui suivent, peut-être quelques années plus tard, pour des raisons qui dépassent souvent l'imagination des prophètes: qui avait imaginé que la dernière catastrophe nucléaire en date (Fukusima, 11 mars 2011) aurait eu pour point de départ un tsunami?

Les prophètes ont par contre toujours de la ressource a posteriori dans la réinterprétation de leurs ratés. Nous devions assister le 23 décembre 2007 à l'allumage stellaire de la planète Jupiter, comme «2010, Odyssée deux» l'avait scénarisé en 1985. Notre géante gazeuse s'étant un peu fait attendre, Christ Michaël (l'archange qui s'occupe de notre secteur de Galaxie) a expliqué le 28 janvier 2008 que l'allumage sur le plan éthérique a toujours un peu d'avance sur le plan physique. En clair, la conjonction Jupiter-Soleil de cette fin 2007 a bien initié le phénomène, et la «déflagration finale» est imminente.

Aux dernières nouvelles, Jupiter s'est finalement physiquement allumé fin janvier 2009, mais reste caché derrière un simulacre, à cause de la grande majorité d'incroyants qui ne pourraient supporter la révélation. Vous trouverez des myriades de sites qui suivent l'affaire de près si vous cherchez sur Internet avec les mots plan divin michael jupiter. Aucun de ces sites n'explique par contre en quoi l'allumage stellaire de Jupiter est un phénomène spirituel: cela doit être trop évident.

Si cela vous amuse, il est toujours possible de consulter une liste de fins du monde sur wikipedia pour voir ce à quoi on a eu le bonheur d'échapper jusqu'ici, dont les fins du monde à répétition des sempiternels témoins de Jéhovah.

Il est plutôt risqué de prédire la catastrophe finale, car la gloire du prophète est brève s'il a vu juste, alors qu'il passe longtemps pour un idiot s'il s'est trompé. Mais il existe toujours des naïfs pour croire les bonnes raisons pour lesquelles l'apocalypse a été reportée...

Dénouement...

22 décembre 2012 – Finalement, l'interprétation newage de la «prophétie maya» ne s'est pas vérifiée. Qui l'eût cru? La «fin du monde» n'a pas eu lieu, ni sa version de repli «fin d'un monde»: la Chine ne se reconnaît toujours pas capitaliste, Poutine continue sa politique césaro-papiste – czaro-popiste en l'occurrence –, Obama n'a toujours pas mérité son Nobel ne serait-ce qu'en fermant Guantanamo, les islamistes continuent leurs conquêtes, l'Union européenne est toujours démocratiquement incontrôlable et les PS sont toujours gentiment socio-démocrates.

Suites

La prophétie de Malachie

11 février 2013 – Les déçus de la «prophétie maya» pourront se rattraper avec la prophétie attribuée à Malachie d'Armagh, de qui nous vient une liste de papes sous la forme de versets descripteurs. L'avant-dernier avant la fin du monde était Ratzinger... qui vient d'annoncer sa démission pour le 28 février 2013 à 20h. Son successeur devait prendre le nom de Pierre II (mais le nouvel élu s'est fait appeler François dès le 13 mars, ce qui est à expliquer), subir une ultime persécution anti-chrétienne terminant avec la destruction de Rome et le jugement dernier.

C'est encore possible.