jchr.be

Pécéphilie

Page d'accueil

Refuser les manipulations
Les mots de passe

Les courriels acceptables
Les courriels indésirables
Les courriels dangereux

Les navigateurs Internet
Le filtrage de contenu
Le contrôle parental

Virus et logiciels espions
Les pare-feu (firewall)

Quelques définitions
Index de mots-clés

Contact
©2012 BxLUG - jchr.be

Protéger son ordinateur

Malgré la protection de votre système par un login, une personne pourrait prendre le contrôle de l'ordinateur lors du démarrage de la machine, par exemple en introduisant un CD-ROM ou une disquette prévue à cet effet. Pour empêcher cela, il est nécessaire de changer les paramètres du BIOS, la partie la plus basique de l'ordinateur qui s'occupe notamment de repérer votre disque dur ou vos lecteur de CD-ROM ou de disquette afin de lancer le système.

Au tout début de l'allumage, l'écran affiche les caractéristiques de l'affichage de l'ordinateur, puis donne la manière de modifier le BIOS (souvent la touche [Delete] ou [Suppr.], mais cela pourrait être [F1], [Alt]-[F1], [F10] ...). Appuyer sur la touche mentionnée. Frapper le mot de passe s'il en existe un, suivi de [Return] pour entrer. Un écran bleu s'ouvre alors.

Exemple d'un BIOS de 1998 (AMIBIOS Setup)

Pour rendre le mot de passe du BIOS obligatoire pour chaque ouverture du PC, choisir Advanced CMOS Setup, puis se positionner sur Password Check . L'option Setup concerne simplement l'accès aux spécification du BIOS; Always rend la saisie obligatoire du mot de passe à chaque fois que vous ouvrez l'ordinateur. L'apparition d'une étoile supplémentaire est la confirmation que chaque caractère du mot de passe est accepté.

Exemple d'un BIOS plus récent (AwardBIOS)

Pour rendre le mot de passe du BIOS obligatoire à chaque ouverture du PC, aller au menu Main, se positionner sur User Password et appuyer sur [Return] . L'apparition d'une étoile supplémentaire est la confirmation que le caractère du mot de passe est accepté.

Clavier américain

Avant que votre système ne prenne la main, l'ordinateur travaille avec le clavier américain. Cela signifie que le BIOS n'accepte pas le [M] d'un clavier français, cette lettre étant censée être placée à la droite de la touche [N] (le [?] des claviers francophones). De même, les chiffres du clavier alphabétique s'obtiennent sans appuyer sur la touche [majuscule] . Les caractères spéciaux et accentués ne sont pas acceptés pour les mots de passe sur les deux BIOS décrits ci-dessus.

Clavier US 'qwerty'

Et si on oublie le mot de passe du BIOS?

Sur un PC de table, il est normalement possible de récupérer l'accès au BIOS lorsqu'on ne dispose plus du mot de passe. Évidemment, si vous pouvez vous permettre d'oublier un mot de passe, cela signifie que d'autres pourraient ne pas en avoir besoin, en ouvrant votre ordinateur. Certains ordinateur permettent la fermeture de la cloison par un cadenas. Cachez bien la clé, mais ne la perdez pas: vous en seriez réduits à la pince-monseigneur ou à la scie à métaux.

Sur un portable, pour sécuriser les données plus efficacement, le mot de passe est inscrit sur le disque dur. Un retour à l'usine peut s'imposer. cavalier du bios

Façon hardware

Il faut ouvrir son ordinateur, attention, déchirer les autocollants qui servent de scellés annule la garantie!

Chercher la pile qui permet de conserver la mémoire du BIOS. Non loin doit se trouver un cavalier reliant deux pins (souvent) sur trois. Ôter ce cavalier et le positionner sur le deuxième et troisième pin. On voit ci-contre ce cavalier (rouge en bas de l'image) sur les deux pins de gauche.

Un site sur la manière "hardware" de réinitialiser son BIOS.

Façon software

Si l'on a accès à son système mais plus au BIOS Setup, le programme cmospwd (licence GPL pour DOS, Windows, Linux, BSD...) permet de décrypter le mot de passe du BIOS.