Le jeu de la vie selon John Horton Conway (1937-2020)

LE jeu de la vie de John Conway est un automate cellulaire, c'est-à-dire un jeu qui évolue par lui-même selon quelques règles, ici très simples, mais qui permettent de grands développements. Voyez également les infos.

Dimension des cellules :   8  — 
Mode passe-muraille

          -

La barre espace devrait vous permettre de répéter l'action du dernier bouton cliqué.

Choisir une configuration

           

           

     

Règles

Sur un damier,

Développement des premiers stades pour le «F pentamino»

     
==
= 
=
     
+==
=
+=
     
+==
=X
+=
      
==
 
==
  +   
==
++
==
  +   
==X
+X+
==

Il n'y a pas toujours de suppression (ou de création) :

=   
==
==
==
+=   
==+
==
==
=  
=
==
==
=+  
+=
==
==
=X+  
+XX=
==
==
  
==
==
==
+  
=+=+
==
==
X+X  
=+=+
==
==

=
====
==
==
+=+
====
==+
==

… et ainsi de suite.

Limites

Le plan de cette page est limité à 100 × 75 cellules, ce qui est étroit pour certaines figures. Le mode passe-muraille supprime l'effet de mur, sans éviter des rencontres que ne permettrait pas un plan infini.

Infos

Écrit la première semaine de février 2021 – Dérivation le 2021.02.06 d'un «jeu de la vie à partir du néant» avec un peu de hasard

Bug connu : un redimensionnement avant un premier choix de figure ne s'affiche pas.

Fonctionne sur Firefox (Linux/Debian, SailfishOS, Windows10), Chromium (Linux/Debian)

Ne fonctionne par sur WebCat (SailfishOS) ni WebPirate (SailfishOS)