site sans réclame Accordsmode graphiqueCont@ctS'abonner

Accords de guitare de base

Pour rappel, on considère qu'il y a sept notes de musique:

Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si

Nous adopterons pour les accords la notation anglo-saxonne:

C, D, E, F, G, A, B

C se dit "do" ou "do majeur", Am se dit "la mineur", C7 se dit "do septième", et Em7 se dit "mi mineur septième".

Dans les schémas d'accords qui suivent, le premier caractère concerne la corde la plus basse (bourdon), le dernier, la chanterelle (la plus fine). Un "-" marque une corde qui ne doit pas sonner. Ainsi, le D (ré majeur) est noté -00232, ce qui veut dire que le bourdon ne doit pas sonner (-), que les deux cordes suivantes sonnent à vide (0 0), tandis qu'il faut appuyer sur les trois dernières cordes aux deuxième (2), troisième (3) et deuxième (2) cases.

Voici la table des accords que tout débutant doit connaître. La première colonne permet déjà de jouer une grande partie des chansons scoutes; le premier accord des quatre premières lignes forment la suite qu'on appelle l'anatole ("Trois esquimaux", ou le début de "La Mer" de Charles Trenet, par exemple). Un petit m indique que l'accord est mineur.

C= 032010 ; C7= 032310
Am= 002210 ; A= 002220 ; A7= 002020 ; Am7= 002010
Dm= x00231 ; D= x00232 ; D7= x00212 ; Dm7= x00211
G= 320003 ; G7= 320001
E= 022100 ; Em= 022000 ; E7= 020100 ; Em7= 020000 ou 022030
F= 133211 ; Fm= 133111 ; F7= 131211 ; Fm7= 131111 ou 133141
B7= x21202

Les deuxièmes et troisièmes accords de chaque ligne sont également assez courants. B7 est assez particulier, et vous ne le verrez guère qu'en compagnie de E et Em.

Les plus fûtés auront remarqué qu'il existe peu de différence entre E et F, si ce n'est le "barré": l'index barre les six cordes d'un coup. Ce qu'on peut faire à la première case, rien n'interdit de le faire à un autre endroit. Mais intervient alors une subtilité dont je vous avais prémuni jusqu'ici. Il y a en effet plus de sept notes de musique. Ce sont les fameuses touches noires du piano qui, complication supplémentaire, peuvent porter deux noms ('#' se dit dièse, et 'b', bémol):

C (C#) D (D#) E F (F#) G (G#) A (A#) B C
C (Db) D (Eb) E F (Gb) G (Ab) A (Bb) B C

L'écart entre E et F et entre B et C n'est que d'un demi-ton, alors qu'il y a deux demi-tons entre C et D, et donc la place pour une note, intermédiaire, que l'on appellera C# ou Db (ce qui dépend de considérations qui dépassent notre propos).

Cela nous permet de comprendre pourquoi l'accord de mi majeur, transposé d'une case (soit un demi-ton), produit l'accord de fa majeur: E= 022100 haussé d'un demi-ton donne F= 133211.

De la même manière, un barré à la troisième position produira un sol majeur (deux cases de guitare correspond au ton qu'il y a entre le fa et le sol): F= 133211 haussé de deux demi-tons donne G= 355433.

Une autre manière de contruire des accords part du la, majeur ou mineur. Le barré à la deuxième position donne un si majeur (ou mineur), à la troisième, un do majeur (ou mineur)... Et rien n'empêche d'utiliser mi mineur, mi septième ou la septième comme accord de base.

Ne vous étonnez donc pas si vous rencontrez parfois des accords portant le même nom mais qui ne se réalisent pas de la même façon: l'accord de si septième peut se réaliser au moins de trois façons: -21202, 224242 et 797877.

Poursuivre: les accords de jazz