site sans réclame LangageCont@ctS'abonner

Quelques citations référencées

Pour les citations concernant les religions, voyez ici.

Anis (1977)

Rodeo Boulevard (2008)

Il n'y a pas de sot métier - Il y en a quand même de très mal payés.

Rodeo Boulevard — métier — rémunération — salaire

Bernardin de Saint-P, Henri (1737-1814)

Paul et Virginie (1788)

Les femmes sont fausses dans les pays où les hommes sont tyrans. Partout la violence produit la ruse.

tyrannie — ruse — femme — tromperie

Beumier, Jean-Christophe (1959)

www.jchr.be (2011)

Croire, c'est voir dans le monde plus d'ordre qu'il n'y en a.

/paranormal/secret.php — monde — croyance — ordre

Bobin, Christian (1951)

Une petite robe de fête (1991)

On lit comme on aime, on entre en lecture comme on tombe amoureux: par espérance, par impatience... trouver le sommeil dans un seul corps, toucher au silence dans un seul corps. Par impatience, par espérance.

Chapitre 8 — espérance — impatience — lecture — amour

Isabelle de Bruges (1992)

Les maisons sont comme les gens, elles ont leur âge, leurs fatigues, leurs folies. Ou plutôt non: ce sont les gens qui sont comme les maisons, avec leur cave, leur grenier, leurs murs et, parfois, de si claires fenêtres donnant sur de si beaux jardins.

Chapitre 2 — maison — gens — habitation — personne

Broch, Henri (1950)

Le paranormal (1985)

Il en va de la faillibilité permanente comme de l'infaillibilité : ni l'une ni l'autre ne sont le privilège de quelques-uns ou même d'un seul. Mais, si pour la deuxième, cela peut sembler une évidence, en ce qui concerne la première l'on y prête beaucoup moins d'attention. C'est pourquoi je me permettrai de rappeler ici que personne n'a le privilège de toujours se tromper. Même un astrologue ou un voyant fera quelquefois des prédictions qui se révéleront justes par la suite.

Partie 4: Réflexions - 2. Des stigmates au chasseur de sangliers — infaillibilité — privilège — prédiction — parascience

Un esprit critique s'exerce à vide s'il n'est pas suffisamment informé et informé de façon suffisamment objective.

Documentation thématique, p203 — esprit critique — information

Carrière, Anne-Marie (1925-2006)

Dictionnaire des Hommes (1962)

Pour le père, c'est une période de souffrances indescriptibles, de cigarettes grillées et de tournées générales. La terre serait aujourd'hui quasiment dépeuplée si en plus, la nature cruelle avait exigé qu'ils missent eux-mêmes les enfants au monde.

Accouchement — tournée générale — accouchement — homme — nature

Cervantès Saavedra, Miguel de (1547-1616)

L'ingénieux hidalgo Don Quichotte de la Manche I (1605)

Selon ce que vous dites, le Ciel m'a faite belle, et de telle manière que, sans pouvoir faire autre chose, ma beauté vous pousse à m'aimer; et pour l'amour que vous me montrez, vous dites et aimeriez que je sois obligée à vous aimer. Je sais, avec le sens commun que le Dieu m'a donné, que tout ce qui est beau est aimable, mais je n'arrive pas à ce que, pour la raison d'être aimée, ce qui est aimé soit obligé, à cause de sa beauté, à aimer qui l'aime.

Chapitre XIV - La belle Marcelle — amour — beauté

Desproges, Pierre (1939-1988)

Manuel de savoir-vivre à l'usage des rustres et des malpolis (1981)

À la guerre, l'ennemi est très important, pour ne pas dire irremplaçable. C'est même l'élément le plus totalement irremplaçable de la guerre.

Chapitre I: Les bonnes manières à la guerre — élément — guerre — ennemi

Comme l'a dit si bien Bergson, le rire est le propre de l'homme. (Quand je dis: comme l'a dit «si bien» Bergson, j'exagère, il avait en fait un accent de Clermont-Ferrand absolument épouvantable)

Chapitre VI: Comment distinguer l'amour des toilettes? — Bergson — accent — rire — humanité — Clermont-Ferrand

Je pense (...) au maréchal Ney, cet imbécile, qui s'est dressé comme un coq face aux fusils braqués sur lui avant de brailler: «Soldats, visez droit au cœur!». Comme s'ils allaient lui tirer dans les fesses.

Chapitre XVII: Sachons mourir sans dire de conneries — Maréchal Ney — exécution — fesse — coeur — militaire

L'adulte ne croit pas au père Noël. Il vote.

Chapitre III: Les enfants sont des cons — naïveté — adulte — père Noël — élection

L'ennemi est bête: il croit que c'est nous l'ennemi, alors que c'est lui!

Chapitre I: Les bonnes manières à la guerre — bêtise — guerre — ennemi

Tiens! Le chat n'est plus sur Mémé. C'est sans doute qu'elle est froide.

Chapitre XVI: Comment vieillir sans déranger les jeunes — grand-mère — chat — mort

Vivons heureux en attendant la mort (1983)

Chapitre chauve — saloperie — vie — cancer — hérédité — maladie

L'âge mûr, par définition, c'est la période de la vie qui précéde l'âge pourri.

Chapitre chauve — vieillesse — vie — personne

Fonds de tiroirs (1990)

- Dis donc, Papa, un Écossais s'il met un pantalon et qu'il ne parle pas, est-ce qu'il croit qu'il est français?

Élevage — éducation — nationalité — France — Écosse — pantalon

À bas les corridas! Je le dis sans joie parce que j'aime le peuple espagnol, fier et ombrageux, avec un tout petit cul pour éviter les coups de corne!

Bestiaire — cul — corne — corrida — Espagne

Exigeons une fois pour toutes qu'on habille les petits Jésus dans les crèches, toutes ces nudités, ça fait triquer les pédophiles.

Crèche — crèche — pédophilie — Jésus-Christ — nudité — érection

Hersant a toujours été un homme discret et très effacé, notamment pendant la Résistance.

Hersant — Hersant — collaboration — Résistance

Il ne faut pas désespérer des imbéciles. Avec un peu d'entraînement, on peut arriver à en faire des militaires.

Imbécile — bêtise — militaire — entraînement

Il ne suffit pas d'être heureux. Encore faut-il que les autres soient malheureux.

Bonheur — bonheur — malheur

L'antisémitisme n'existe plus. Je veux dire que de nos jours, on peut dire qu'il y a moins d'antisémites en France que de juifs.

Daniel Cohn-Bendit — juif — antisémitisme

Le rire n'est jamais gratuit: l'homme donne à pleurer mais il prête à rire.

Bergson — Bergson — rire — gratuité — pleur

Si l'erreur judiciaire n'avait pas existé, est-ce qu'aujourd'hui le capitaine Dreyfus serait aussi célèbre en France?

Erreur judiciaire — Dreyfus — erreur judiciaire — renommée

Les réquisitoires du Tribunal des Flagrants Délires (2003)

(...) peut-on réellement en vouloir à un homme qui a su garder sa langue aussi belle qu'au premier jour après avoir léché tant de monde?

Réquisitoire contre Léon Zitrone, 23 septembre 1982 — lèche — langue — flatterie — style

Charles Dumont: un des nombreux chanteurs découverts par Piaf sous un drap.

Réquisitoire contre Charles Dumont, 18 octobre 1982 — amant — Charles Dumont — Piaf — drap

Diderot, Denis (1713-1784)

Jacque le fataliste et son maître (1773)

JACQUES - Si, si la mer bouillait, comme on dit, cela en ferait des poissons cuits.

— hypothèse

Dodo (1955)

Sur la route des 70's (2000)

La communauté est basée sur le PARTAGE. La base de la communauté est le PARTAGE — ce qui veut dire que tout le monde doit PARTAGER. Exemple: Les garçons se partagent les filles. Les filles se partagent les tâches ménagères.

4e de couverture — partage — machisme — tâche ménagère — habitation

Einstein, Albert (1879-1955)

Apocryphe

L'astrologie est une science en soi, illuminatrice. J'ai beaucoup appris grâce à elle et je lui dois beaucoup. {La citation se termine généralement ici} Les connaissances géophysiques mettent en relief le pouvoir des étoiles et des planètes sur le destin terrestre. À son tour, en un certain sens, l'astrologie le renforce. C'est pourquoi c'est une espèce d'élixir de vie pour l'humanité. {Repris sans discernement par Élizabeth Teissier en exergue de sa thèse de doctorat}

— apocryphe — élixir — astrologie — humanité — parascience

Nous n'utilisons que 10% de notre cerveau. {Probablement inventé par Ron Hubbart, inventeur de la scientologie qui en fait grand usage.}

— apocryphe — 10% — cerveau — neurologie

Flaubert, Gustave (1821-1880)

Bouvard et Pécuchet (1881)

«Le soleil se couche - le temps se rembrunit - l'hiver approche», locutions vicieuses et qui feraient croire à des entités personnelles, quand il ne s'agit que d'événements bien simples! «Je me souviens de tel objets, de tel axiome, de telle vérité», illusion! ce sont les idées, et pas du tout les choses, qui restent dans le moi, et la rigueur du langage exige: «Je me souviens de tel acte de mon esprit par lequel j'ai perçu cet objet, par lequel j'ai déduit cet axiome, par lequel j'ai admis cette vérité.»

Chapitre 8 — axiome — vérité — idéalisme

Bouvard: - On prend les idées pour les choses elles-mêmes. On explique ce qu'on entend fort peu au moyen de mots ce qu'on n'entend pas du tout! Substance, étendue, force, matière et âme. Autant d'abstractions, d'imaginations. Quant à Dieu, impossible de savoir comment il est, si même il est! Autrefois, il causait le vent, la foudre, les révolutions. À présent, il diminue. D'ailleurs, je n'en vois pas l'utilité.

Chapitre 8 — Dieu — abstraction — idéalisme — réification

Cependant, par toute l'Europe, en Amérique, en Australie et dans les Indes, des millions de mortels passaient leur vie à faire tourner des tables, et on découvrait la manière de rendre les serins prophètes, de donner des concerts sans instruments, de correspondre au moyen des escargots. La Presse offrant avec sérieux ces bourdes au public, le renforçait dans sa crédulité.

Chapitre 8 — spiritisme — presse

Pécuchet: - Oh! le doute! le doute! j'aimerais mieux le néant!

Chapitre 8 — doute — néant

Pécuchet: - Quand je vois une horloge...
Bouvard: - Oui! oui! connu! mais où est le père de l'horloger?

Chapitre 8 — horloge — Dieu

France, Anatole (1844-1924)

Le jardin d'Épicure (1894)

Le christianisme a beaucoup fait pour l'amour en en faisant un péché.

Préambule — péché — amour — christianisme — religion

L'île des pingouins (1908)

Les modérés s'opposent toujours modérément à la violence.

Livre V: Les temps modernes, Chapitre III: Le Conciliabule — modération — violence — faiblesse

García-Márquez, Gabriel (1928)

Cent ans de solitude (1967)

Un jour que le père Nicanor s'en vint le voir sous son châtaignier avec un damier et une boîte de jetons pour le convier à jouer aux dames avec lui, José Arcadio Buendia ne voulut point accepter car, lui dit-il, jamais il n'avait pu comprendre quel sens pouvait revêtir un combat entre deux adversaires d'accord sur les mêmes règles.

Cinquième section — jeu — dames — combat — ennemi

Gauchet, Marcel (1946)

L'histoire-Les Collections - La folie (2011)

Les fous réels qui ne ressemblent pas aux fous sympathiques de la contre-culture ont cessé d'intéresser qui que ce soit. En pratique, s'ils ont la chance d'avoir des parents riches, on s'occupe vaguement d'eux, sinon ils sont dans la rue et composent une bonne partie des SDF de notre société. Et puis, dès qu'ils deviennent agressifs, on les met en prison - plus de 30% de la population carcérale est faite de gens dont la place eût été quelques années avant dans des asiles. Ce sont probablement les plus grands abandonnés de notre société.

La folie est une énigme, p. 8-14 — folie — SDF — abandon — contre-culture

Godard, Christian (1932)

Le Vagabond des Limbes (1981)

Vieux principe inusable... Dis-moi quel est ton rêve, et je te dirai comment on peut se servir de toi...

Tome 8: Pour trois graines d'éternité - planche 39 — manipulation — influence

Gouges, Olympe de (1748-1793)

Les droits de la Femme et de la Citoyenne (1792)

L'homme esclave a multiplié ses forces, a eu besoin de recourir aux tiennes pour briser ses fers. Devenu libre, il est devenu injuste envers sa compagne. Ô femmes, femmes, quand cesserez-vous d'être aveugles? Quels sont les avantages que vous avez recueillis dans la Révolution? Un mépris plus marqué, un dédain plus signalé.

Postambule — femmes — révolution

Goya, Francisco José de (1746-1828)

Los Caprichos (1799)

Le sommeil de la raison engendre les monstres.

Légende d'une gravure de Goya — monstruosité — irrationalité

Hessel, Stéphane (1917-2013)

Indignez-vous! (2010)

Il nous appartient de veiller tous ensemble à ce que notre société reste une société dont nous soyons fiers: pas cette société des sans-papiers, des expulsions, des soupçons à l'égard des immigrés, pas cette société où l'on remet en causes les retraites, les acquis de la Sécurité sociale, pas cette société où les médias sont entre les mains des nantis, toutes choses que nous aurions refusé de cautionner si nous avions été les véritables héritiers du Conseil National de la Résistance.

Introduction — sécurité sociale — mouvement

Huxley, Thomas Henry (1825-1895)

Lettre à Charles Kingsley 23 septembre (1860)

Je ne nie pas, je n'affirme pas non plus l'immortalité de l'âme. Je ne vois aucune raison d'y croire, mais par ailleurs je n'ai aucun moyen de la réfuter.

— agnosticisme — immortalité — âme

Kamimura, Kazuo (1940-1986)

Lorsque nous vivions ensemble 1 /3 (2009, éd. jap. 1972)

L'amour se présente toujours comme un ensemble de fautes. S'il est beau malgré tout... c'est certainement parce que les fautes commises par l'homme et la femme sont belles.

— amour — culpabilité

La Fontaine, Jean de (1621-1695)

Fables (1678-79)

tout aveugle et menteur qu'est cet art
Il peut frapper au but une fois entre mille:
Ce sont des effets du hasard.

Livre VIII: L'Horoscope — horoscope — astrologie — parascience — hasard

Las Vergnas, Georges (1911-1986)

Des miracles de Lourdes à Teilhard de Chardin (1962) - de cette page

Avoir trente ou quarante ans, c'est, au contraire, ne plus les avoir. Où est l'enfant que nous avons été? Il est plus loin de nous que cet étranger qui, lui, a notre âge. Nous avons déjà enterré plusieurs nous-mêmes à qui nous ne ressemblons plus. Notre mort totale après ces morts partielles ne sera pas la seule mais la dernière.

La mort, simple passage — âge — mort — vieillesse

Ce qui nous rend plus précieuse la chair, c'est d'être si fragile - et qui lui donne une beauté plus profonde et plus pathétique où s'enfièvre la volupté. Seul nous attache vraiment ce qui nous quitte et ne sera jamais remplacé.

La mort, simple passage — corps — chair — fragilité — vieillesse

La mort est moins extraordinaire que la naissance, car c'est une sorte de miracle que nous soyons là, malgré des milliards de probabilités contraires. La mort termine une aventure invraisemblable, presque abusive. En nous remettant à la fonte, elle nous fait rentrer dans la norme.

La mort, simple passage — naissance — aventure — mort

La liste des Prix Nobel de littérature m'apprend ces noms: Echegaray, Eucken, Pontoppidan, Spitteler et Deledda, mais j'y cherche en vain Ibsen et Tolstoï, Proust, Apollinaire et Péguy.

L'agnostique peut-il donner un sens à sa vie? — littérature — prix Nobel

Lemarque, Francis (1917-2002)

Quand un soldat revient de guerre, il a
Simplement eu d'la veine et puis voilà.

Quand un soldat, 1953, éditions Métropolitaine - chanson censurée

Malraux, André (1901-1976)

N'est pas athée qui veut.

Radioscopie, Radio-France, 7 mars 1974 — athéisme

Le XXIe siècle sera religieux ou ne sera pas. {Il existe plusieurs versions («spirituel», «mystique») de cette pensée particu­liè­rement confuse: que pourrait bien signifier «ne pas être», pour un siècle?}

apocryphe — XXIe — mysticisme — spiritualité — religion

Meslier, Jean (1664-1729)

Mémoire des pensées et sentiments de J... M... (après 1723)

Pareillement, c'est une erreur de la morale chrétienne de condamner, comme elle le fait, tous les plaisirs du corps et non seulement, comme j'ai dit, les actions et les oeuvres naturelles de la chair, mais aussi de tous les désirs et toutes les pensées volontaires d'en jouir, si ce n'est, comme ils disent, dans un légitime mariage suivant ses lois et ses ordonnances. C'est, dis-je, une erreur dans cette morale de regarder toutes ces choses comme des actions et des pensées criminelles et dignes de punition éternelle. Car comme il n'y a rien de plus naturel et de plus légitime que cette inclination qui porte naturellement tous les hommes à ce penchant, c'est en quelque façon condamner la nature elle-même et son auteur (si elle en avait un autre qu'elle même!) que de condamner comme vicieuse et comme criminelle, dans les hommes et dans les femmes, une inclination qui leur est si naturelle et qui leur vient du fond le plus intime de leur nature.

Chapitre 40 — inclination — nature — plaisir — christianisme — morale

Montaigne, Michel Eyquem de (1533-1592)

Essais (1580)

(...) il n'est rien cru si fermement que ce qu'on sait le moins, ni gens si assurés que ceux qui nous content des fables, comme les alchimistes, les pronostiqueurs, judiciaires, chiromanciens, médecins, «id genus omne».

Livre I, chapitre XXXII — croyance — alchimie — chiromancie — parascience — voyance

Montesquieu, Charles de Segondat de (1689-1755)

Oeuvres complètes I (Pléiade) (posth)

L'entêtement pour l'astrologie est une orgueilleuse extravagance. Nous croyons que nos actions sont assez importantes pour mériter d'être écrites dans le grand-livre du Ciel. Et il n'y a pas jusqu'au plus misérable artisan qui ne croie que les corps immenses et lumineux qui roulent sur sa tête ne sont faits que pour annoncer à l'Univers l'heure où il sortira de sa boutique.

Mes pensées, p. 1570 — orgueil — action — ciel — cosmos — destin — astrologie

Nietzsche, Friedrich (1844-1900)

Par delà le bien et le mal (1886)

C'est «en accord avec la nature» que vous voulez vivre? Ô nobles stoïciens, quelle duperie dans les mots. Imaginez un être immensément prodigue, immensément indifférent, sans intentions et sans égards, sans pitié ni justice, fécond et stérile en même temps qu'incertain, comme l'est la nature, imaginez l'indifférence elle-même devenue une puissance, comment serait-il possible de vivre en accord avec cette indifférence?

Des préjugés des philosophes — nature — stoïciens — indifférence — philosophie

Pessoa, Fernando (1888-1935)

Oeuvre de l'hétéronyme Alvaro do Campos (1890-) (1928)

Je n'ai, peut-être, reçu aucune mission sur terre.

Salut à Walt Whitman — mission — métaphysique

Mange des chocolats, petite,
Mange des chocolats
Dis-toi que toute métaphysique n'est que chocolat
Dis-toi que toutes les religions n'en apprennent pas plus que la confiserie

Bureau de Tabac — chocolat — métaphysique — religion — bonbon

Poincaré, Henri (1854-1912)

La Science et l'Hypothèse (1902)

Douter de tout et tout croire, ce sont des positions également commodes, qui l'une et l'autre nous dispensent de réfléchir.

Introduction — réflexion — facilité — doute — croyance — pensée

Proust, Marcel (1871-1922)

Du côté de chez Swann, Laffont, Coll. « Bouquins » (1987)

Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances, ils n'ont pas fait naître celles-ci, ils ne les détruisent pas; ils peuvent leur infliger les plus constants démentis sans les affaiblir, et une avalanche de malheurs ou de maladies se succédant sans interruption dans une famille ne la fera pas douter de la bonté de son Dieu ou du talent de son médecin.

p137 — faits — croyance — irrationalité

Revel, Jean-François (1924-2006)

Mémoires (1997)

Ce qui m'intéresse rétrospectivement, dans ma mésaventure gurdjieffienne, c'est l'expérience que je fis sur mon propre cas de l'aptitude des hommes à se persuader de la vérité de n'importe quelle théorie, de bâtir dans leur tête un attirail justificatif de n'importe quel système, fût-ce le plus extravagant, sans que l'intelligence et la culture puissent entraver cette intoxication idéologique.

p155 — Gurdjeff — justification — croyance

Reynaert, François (1960)

Nos ancêtres les Gaulois (2010)

C'est aussi cela l'absolutisme à la Louis XIV, un régime dans lequel on fait chanter la messe pour célébrer le retour à la santé d'un trou du cul.

Louis XIV en majesté — anus — fistule — Louis XIV — monarchie absolue

L'admiration que les fous de l'empereur vouent à leur idole relève de la croyance, elle est imperméable à toute forme de distance ou de critique.

Napoléon — Napoléon — idolatrie — croyance

Sauvy, Alfred (1898-1990)

Mythologie de notre temps (1971)

La croyance en la fortune est une marque d'orgueil et, de ce fait, est antiscientifique. Les dieux ont les yeux fixés sur moi. Ils me veulent du bien... ou bien ils me veulent du mal; en tout cas, je ne passe pas inaperçu.

— fortune — destin — orgueil — fatalisme — science

Sfar, Joann (1971)

Le chat du rabbin (2002)

Le Logos, c'est thèse, antithèse, synthèse. Alors que le judaïsme, c'est thèse, antithèse, antithèse, antithèse...

Tome 1: La Bar-Mitsva - planche 25 — thèse — judaïsme — antithèse — synthèse

Stendhal (1783-1842)

Le Rouge et le Noir (1830)

- L'idée la plus utile aux tyrans est celle de Dieu

Livre II, Chapitre VII: Une attaque de goutte — tyrannie — Dieu

La tyrannie de l'opinion, et quelle opinion! est aussi bête dans les petites villes de France qu'aux États-Unis d'Amérique.

Livre I, Chapitre II: Un maire — province — tyrannie — États-unis — opinion — France

Sylvestre, Anne (1934)

Une sorcière comme les autres (1975)

S'il vous plaît
Regardez-moi je suis vraie
Je vous prie
Ne m'inventez pas
Vous l'avez tant fait déjà

Album: Une sorcière comme les autres — sorcière — femme

Vigny, Alfred de (1797-1863)

Les Destinées (1864)

Aimez ce que jamais on ne verra deux fois.

La maison du berger, 1840-1844 — instant — rareté

Voltaire, François Marie Arouet, dit (1694-1778)

Dictionnaire de philosophie (1764)

On vante leurs pyramides; mais ce sont des monuments d'un peuple esclave. Il faut bien qu'on y ait fait travailler toute la nation, sans quoi on n'aurait pu venir à bout d'élever ces vilaines masses. À quoi servaient-elles? À conserver dans une petite chambre la momie de quelque Prince ou de quelque Gouverneur, ou de quelque Intendant que son âme devait ranimer au bout de mille ans.

Mais s'ils espéraient cette résurrection des corps, pourquoi leur ôter la cervelle avant de les embaumer? Les Égyptiens devaient-ils ressusciter sans cervelle?

Article «Apis» — Égyptiens — pyramides — résurrection

Apocryphe

Un astrologue ne saurait avoir le privilège de se tromper toujours.

Voir Broch — hasard — apocryphe — prédiction — astrologie

Watterson, Bill (1958)

Calvin et Hobbes (1992)

Tome 3: On est fait comme des rats — astrologie — destin — fatalisme — responsabilité

Des fois, je me dis que la preuve qu'il y a des êtres intelligents ailleurs que sur terre est qu'ils n'ont pas essayé de nous contacter.

Tome 3: On est fait comme des rats! — intelligence — extraterrestre — mépris