site sans réclame GNU/LinuxÉcrireS'abonner

Environnement graphique Gnome 3 (Debian Wheezy)

W

heezy, la version Debian en test en ce printemps 2013, propose Gnome 3, version assez controversée si on en croit les utilisateurs des distributions Ubuntu et Mint. Après deux mois de travail journalier sous Gnome 3, tant de choses restent non résolues... Comment lancer une application par un fichier associé si l'application n'est pas dans la base de donnée de Debian; des applications de moins en moins paramétrables, un dconf trop restreint... Les outils sont faits pour les humains, et non l'inverse.

De plus, la connexion à l'interface graphique n'aboutissait pas toujours (impossibilité de récupérer le paramétrage)... quand le système ne freezait pas. Croyant au départ qu'il s'agissait de la version 1.3.5 de LibreOffice (Writer et Calc), j'ai installé la version 4.0, qui ne freezait plus le système; mais ce fut autour de gedit en manipulant des fichiers d'un Mo... Quelques semaines avant la publication officielle de Wheezy, cela étonne.

Fort heureusement, Gnome2 est disponible pour Debian Wheeze sous le nom de Mate. Je le conseille fortement, car il semble exempt de problème.

Cette page, qui ne sera plus maintenue, est placée sous licence CreativeCommon: Auteur Jean-Christophe Beumier, usage non commercial et dérivation possible.

1. Paramètres système

2. Paramètres avancés

3. dconf Editor

4. Applications

À l'ouverture, le bureau Gnome 3 présente un pointeur de souris et une barre supérieure. Au centre: le jour et l'heure, à droite, cinq icônes. La première est l'accès universel, soit toute une série d'applets permettant un meilleur accès à l'information: lecteur d'écran, augmentation du contraste, inversion des touches de la souris... Les quatre autres sont les applets de paramétrage du son, l'état du réseau, de la batterie et enfin le bouton utilisateur, qui propose différentes façons de sortir de la session ou de fermer l'ordinateur. C'est là également que se trouvent les paramètres du système: imprimantes, réseau, comportement du clavier, de la souris...

À gauche, cliquer sur Activités (ou en positionnant le pointeur de la souris en haut et à gauche de l'écran) ouvre la barre verticale des applications favorites, en même temps que deux boutons supplémentaires: Fenêtres et Application.

Juste à droite d'Activités se place le nom de l'application de la fenêtre courante. En positionnant le pointeur de la souris sur l'application courante, il est possible de la quitter. En clant la souris en bas et à droite de l'écran, les tâches en arrière-plan apparaissent.

La plupart des appications restent les mêmes, si ce n'est qu'Epiphany s'appelle maintenant Web et n'est pas installée par défaut:

apt-get install epiphany-browser

1. Paramètres système

Dans Activités » Applications » Outils système ou dans le menu de l'utilisateur (en haut à droite).

Personnel

Arrière-plan

Permet de choisir l'image d'arrière-plan du bureau.

Permet d'utiliser les comptes en ligne (Google, Facebook...) avec GNOME.

Luminosité et verrouillage

Permet de préciser le niveau de luminosité, d'éteindre l'écran et de verrouiller la session après quelques minutes.

Pays et langue

Permet de préciser les paramètres linguistiques de l'utilisateur. Cela a été fixé lors de l'installation du système, mais un utilisateur peut les modifier pour son propre compte.

Langue permet de préciser la langue générale de la session.

Format précise les formats (date, nombre, système métrique...); semble global et non paramétrable autrement que par le choix d'un pays.

Agencement permet de voir la disposition du clavier (pour les claviers latins, où se situent les œ, þ, ©...?) et le comportement des touches spéciales (NumLock...)

Matériel

Affichage

Concerne la résolution de l'écran et la rotation (il est possible d'appliquer à l'écran une rotation de 90, 180 Ou 270 degrés.

Clavier

Saisie permet le réglage de l'attente et de la vitesse de répétition d'une touche qui reste enfoncée et de la vitesse de clignotement du curseur texte
Raccourcis permet le paramétrage des raccourcis du clavier.

Couleur

Calibration des couleurs pour les périphériques visuels (moniteur, webcam...).

Énergie

Établit les modalités de mise en veille ou d'extinction selon l'état de la batterie.

Imprimantes (root)

Gestion rudimentaire de l'imprimante.

Réseau

Donne l'état du réseau, filaire ou aérien (wifi).

Son

Accès à l'applet son de la barre supérieure du bureau.

Souris et pavé tactile

Paramétrage des boutons, accélération, double-clic... et les spécificités du pavé tactile.

Tablette graphique

Pour ceux qui en possède.

Système

Accès universel

Paramétrages spéciaux pour les troubles de la vision, de l'audition ou moteurs.

Comptes utilisateurs (root)

Gestion et création d'utilisateurs de l'ordinateur.

Date et heure (root)

Pour ajuster la date, l'heure et le fuseau horaire.

Détails

Donne plusieurs indications et permet de prévoir des actions par défaut lors de sollicitations de périphériques:

2. Paramètres avancés

Dans Activités » Applications » Outils système

Bureau

Par défaut, il n'y a plus d'icône sur le bureau, mais Have file manger handle the desktop permet de faire apparaître les icônes sur le bureau, comme au bon vieux temps! Il est possible de décider si doivent y être visibles les icônes représentant l'ordinateur, la partition home, les service de réseau, la poubelle et les volumes montés.

Extension du Shell

Rien compris.

Fenêtres

Il s'agit ici de paramétrer l'action liée aux clics (gauche, central ou droit) sur la barre de fenêtre:

Un quatrième item Windows focus mode permet de déterminer la manière d'activer la fenêtre:

Fichiers

Le chemin du fichier est soit donné en une fois dans une chaîne modifiable, soit en une succession de boutons représentant la suite des répertoires emboîtés.

Police

Permet de désigner les polices du système et leur paramétrage: hauteur, lissage...

Shell

Permet de paramétrer la barre supérieure du bureau.

Thèmes

Il s'agit du paramétrage graphique de GNOME. Il faut parfois installer des thèmes (gnome-...) avant de pouvoir en sélectionner.

3. dconf Editor

C'est par Édition » préférences de chaque application liée à GNOME qu'on la configure. Pour un paramétrage plus fin, il faut utiliser dconf Editor par Appliation » Outils système » dconf Editor. Deux groupes sont a priori intéressants: apps un peu, mais surtout et org » gnome.

apps

Seuls quelques applications sont paramétrables: cheese (photo par webcam), seahorse (cryptage et mots de passe), shotwell (photothèque), telepathy (messagery instantanée) et totem (lecteur vidéo).

org » gnome

Ici se trouve les applications liées à l'environnement GNOME desktop: eog (eye of Gnome: visualisateur d'images), Web (Epiphany), evince (lecteur de pdf), gedit (éditeur de texte), nautilus (navigateur de fichiers), rythmbox (gestionnaire de musique).

Par rapport à gconf de GNOME 2, cela n'a pas beaucoup évolué; on peut même dire que Gnome3 est en régression par rapport à Gnome2 dans la convivialité. Par exemple, il était très facile d'éditer ses couleurs (fond, texte sélectionné...) par l'interface graphique. Actuellement, il faut passer par dconf: org » gnome » desktop » interface » gtk-color-scheme et écrire une ligne de paramètres: base_color:#ffff00; pour le fond, selected_bg_color:#b05; pour la sélection (pourtour de fenêtre et texte sélectionné, avec une influence sur libreoffice).

4. Applications

4.1 Navigateur Web Epiphany

Il semble impossible de prévoir une page par défaut par l'interface de l'application ou dconf. Il est encore possible de définir des signets, mais n'était-il pas possible d'éviter deux clics et une ballade dans le menu?

On s'en tire en modifiant le lancement de l'application dans Outil système » Menu principal: choisir Internet à gauche, et double-cliquer sur Navigateur Web Epiphany à droite et modifier la commande: epiphany-browser /home/toto/mapage.html

Si [ctl-u] permet toujours d'ouvrir le code html de la page, il semble impossible d'y associer gedit, par les préférences ou par dconf, ce qui rend plus difficile la maintenance en éditant directement les pages affichées.

À force de le simplifier, il ne restera bientôt plus rien de ce navigateur.