site sans réclame ParanormalCont@ctS'abonner

Notices bibliographiques sur le paranormal

Ouvrages généralistes

Les charlatans du paranormal

Christian Navis, TheBookEdition, avril 2012

Ce livre recense des théories qui ont été tenues pour vraies par un grand nombre, et qui sont toujours crues par des irréductibles ou mal renseignés. L'écriture est très accessible.

  1. Le projet Alpha ou le naufrage des surhommes - p3
  2. Sourciers et voyants à distance - p11
  3. Quand les espions pressaient le psitron - p19
  4. Les esprits frappeurs - p27
  5. Terbot la taupe au jardin des charlatans - p37
  6. Le cold reading - p45
  7. Les détectives extralucides - p53
  8. Carlos Castaneda faux anthropologue vrai guru p 63
  9. J'en parlerai au cheval de Rhine - p71
  10. L'incroyable Mina Crandon spirite féministe - p79
  11. Les fées de Cottingley - p87
  12. Le vénérable Rampa, plombier tibétain - p93
  13. Rhonda Byrne, la pensée positive utilitaire - p101
  14. Les matins sombres des magiciens - p109
  15. Debunkers et fin des prétentions universitaires - p119
  16. Portrait robot de l'imposteur du paranormal - p131
  17. Mystificateurs versus zététiciens - p143
  18. L'instrumentalisation de la science - p155
  19. La pensée magique - p169
  20. Guérisseurs et médecines alternatives - p179
  21. L'évolution de l'Humain - p195
  22. Manoeuvres d'esquive des fausses sciences - p201
  23. Le paranormal, le droit et la finance - p213

Les sciences parallèles, ou la sagesse des fous

Marc Hallet, Collection Espace de Libertés, 1992, Centre d'Action Laïque, Campus de la Plaine, CP 236, Bd du Triomphe, 1050 Bruxelles - site de l'auteur

Ce livre généraliste permet d'acquérir une base de connaissance sur les croyances paranormales courantes.

Parmi les personnalités visitées, le pyramidologue Piazzi Smith, le catastrophiste Immanuel Vélikovsky, Pierre Duval (alias Rémy Chauvin), Lobsang Rampa (alias Cyril Henry Hoskins), la théosophe Helena Blavatsky, Jacques Bergier et Louis Pauwels (ce dernier a renié son livre Le matin des Magiciens), Robert Charroux, l'archéomane Erich Von Daniken, Richard Comte de Saint-Germain, les soeurs Fox (inventrices du spiritisme) et Camille Flammarion, Uri Geller, le philosophe Reichenbach, Wilhelm Reich et son orgone-énergie à tout faire, Cleve Backster et ses plantes émotives, le mystificateur Charles Fort à qui nombre de littérateurs de l'étrange doivent beaucoup et notamment le couple Bergier/Pauwels...

Le livre explore aussi les sujets comme la démonologie, la télépathie, l'effet «Kirlian», la marche sur le feu, le prophétisme et prémonitions, l'ufologie dont l'auteur est un spécialiste.

Bien que d'un auteur moins connu, cet ouvrage ne fait certainement pas double emploi avec les livres de Broch (voir infra), tant le sujet est vaste, mais aussi parce que les sujets sont abordés de façon différente: «Les sciences parallèles, la Sagesse des Fous» tente davantage de comprendre l'apparition et le contexte des croyances, ce qui est plus intéressant du point de vue des Sciences humaines.

Le paranormal. Ses documents, ses hommes, ses méthodes

Henri Broch, Seuil, Science Ouverte, 1985, Réédité en Seuil Point-Sciences n°60

Probablement le premier ouvrage généraliste en français sur le paranormal, ce livre donne une vision générale du problème dans un style vif et concis.

Les thèmes principaux en sont le prétendu cosmonaute maya, le suaire de Turin et la liquéfaction du sang de Saint Janvier, l'aura et l'«effet Kirlian», les guérisseurs philippins et autres astuces qui montrent que la crédulité a été exploitée de tout temps.

Un chapitre est consacré à l'opération «Alpha», destinée à montrer que les chercheurs en parapsychologie peuvent se révéler très crédules...

L'ouvrage termine par une série de réflexions très formatrices sur la zététique, l'art du doute.

Au coeur de l'extra-ordinaire

Henri Broch, Collection Zététique, L'Horizon Chimérique, 1993; réédité par Book-e-book.com, 2002

À la suite de son premier et court ouvrage sur le paranormal, Henri Broch a écrit une somme sur les thèmes suivants: l'astrologie, l'archéologie-fiction (Carnac, les pyramides, et les anciennes civilisations qui auraient eu des contacts avec les extraterrestres), deux «médecines parallèles» (acupuncture et homéopathie, avec un chapitre sur la prétendue mémoire de l'eau), les différentes disciplines parapsychologiques (perception extra-sensorielle, psychokinèse, radiesthésie et spiritisme) et la thaumaturgie, dont la marche sur le feu et les différents miracles.

L'ouvrage est remarquablement documenté, mais le style est moins souple que pour Le Paranormal: il s'agit plus d'un ouvrage de références.

Devenez sorciez, devenez savants

Georges Charpak et Henri Broch, Odile Jacob, Sciences, 2002

Ce livre reprend des thèmes chers à Henri Broch et développés précédemment dans ses livres ou articles.

Si l'on peut toujours considérer Le Paranormal comme un excellent ouvrage d'introduction au scepticisme, et recommander Au coeur de l'extraordinaire comme analyse en profondeur de certains thèmes, le présent ouvrage est surtout un résumé et complément aux précédents: il était par exemple difficile de ne pas parler de la thèse en sociologie de Germaine Hanselmann, astrologue mieux connue sous le nom de plume Elizabeth Teissier. Par contre, assimiler au paranormal la peur du nucléaire est un exercice plus hasardeux...

Une annexe de cinq pages nous introduit aux probabilités, qui peuvent servir à expliquer quelques coïncidences, mais aussi de conclure que le groupe de scientifiques pour l'étude du «suaire» de Turin, prétenduement pluraliste, n'est pas représentatif de l'état de croyance de la société savante américaine.

Un petit avertissement: le bandeau du livre ne mentionne que le prix Nobel Georges Charpak, mais on reconnaît surtout le style direct d'Henri Broch.

Incroyable, mais faux!

Alain Cuniot, Collection Zététique, 1989. L'Horizon Chimérique, 7, rue Leyteire, 33000 Bordeaux.

Il s'agit de la relation de débats concernant le paranormal ayant eu lieu dans le cadre de l'émission «Duel sur la Cinq» de Jean-Claude Bourret, et qui mettait en présence deux personnes de convictions diamétralement opposées.

Après chaque retranscription de débat, en soi déjà très révélateur, l'auteur complète le sujet par des notes et informations. Et l'on voit qu'après coup, les «prédictions réalisées» se résument à pas grand-chose, et qu'il vaut mieux vérifier les prétendus succès des voyants et astrologues.

Les six thèmes traités sont l'astrologie, la voyance, la numérologie, la morphopsychologie, la parapsychologie et l'instinctothérapie.

Le débat immobile

Marianne Doury, Kimé, 1997

Marianne Doury est linguiste au CNRS et nous invite à «visionner» une vingtaine de débats télévisuels mettant en présence tenants des parasciences et scientifiques. Ce n'est pas le fond du débat mais la manière dont les parties argumentent qui est le sujet de l'ouvrage.

Jouant tour à tour de l'argument d'autorité, de la très pragmatique soumission aux faits et de l'appel démagogique au témoignage de millions de croyants «qui ne peuvent quand même pas se tromper» ; ou se victimisant (le syndrome Galilée) face à une science «dogmatique et mandarine», les tenants des parasciences marquent facilement des points face aux scientifiques, mal préparés et souvent minoritaires.

L'imposture scientifique en dix leçons

Michel de Pracontal, La Découverte, 1986 ; Livre de Poche 4012

Journaliste de 1978 à 1983 à la revue Science&Vie, l'auteur examine, nombreux exemples à l'appui, les mécanismes des théories fumeuses qui fleurissent actuellement. Écrites avec beaucoup d'humour, les dix leçons sont des illustrations des stratagèmes utilisés pour se rendre crédible:

  1. Les vraies questions tu poseras
  2. Ton créneau, avec soin tu choisiras
  3. La science officielle, tu conspueras
  4. Des medias, avec art tu useras
  5. Dieu et ses saints, tu révéreras
  6. Esprits et démons, tu invoqueras
  7. Les faits, tu manipuleras
  8. Des pièges du langage, tu abuseras
  9. La carte et le terrain, tu confondras
  10. Réfutable, point ne seras

On regrettra d'autant plus que l'auteur s'est par la suite fourvoyé au sujet de la prétendue mémoire de l'eau, renvoyant dos à dos les protagonistes, alors que l'expérience de Benveniste s'est révélée n'être qu'un artefact, sinon une réelle imposture scientifique.

Crise de foi. Durant l'exposition, les travaux continuent... n°3

Midam et Clarke, Dupuis, coll. humour libre, 2000

Couverture de l'album de BD "Crise de Foi"

Humour
un
peu
glacé
au
sujet
des
croyances
au
paranormal

Archéomanie

Retour à la bibliographie du paranormal ou du nouvel âge

L'archéologie devant l'imposture

Jean-Pierre Adam, Robert Laffont, 269p, 1975

Ce livre soigneusement documenté commence par un calendrier détaillé remontant à 3 millions d'années (date approximative de l'avènement de l'homme sur la terre) et termine par une explication simple des différents modes de datation et une bibliographie. On peut le considérer comme une initiation à l'archéologie. Mais il s'agit surtout d'un ensemble de réponses au thèses des archéomanes:

Une bonne moitié du livre est consacrée aux méthodes d'acheminement, d'élévation et d'assemblage des mégalithes par des moyens purement humains, nombreux schémas à l'appui. Il rappelle en outre (p198) que la plus grosse pierre transportée connue (1.250 tonnes) a traversé six Km de steppes marécageuses en six semaines, à la fin du XVIIIe siècle. Cela n'a requis que 64 (soixante-quatre) hommes, sans vapeur, sans soucoupe volante ni fluide «psi».

L'égyptomanie, une imposture

Roger Caratini, Albin Michel, 2001

Ce livre bat en brèche énormément d'idées reçues sur l'Égypte antique. Si l'auteur reconnaît un certain savoir-faire aux Égyptiens, il pointe le fait qu'ils ne nous ont quasi rien laissé de scientifique, de philosophique ou d'avancée législative... contrairement aux Sumériens. C'est qu'ils semblaient, si l'on en croit leurs très maigres sources, peu portés vers l'abstraction.

Dans son Avertissement préliminaire, Roger Caratini va jusqu'à interroger la fascination actuelle pour les «sinistres Pharaons, qui, au cours des vingt-cinq siècles qu'a duré leur histoire, n'ont rien fait d'autre que de s'autocélébrer en faisant bâtir par leur peuple des tombeaux et des temples somptueux et colossaux».

Ce livre s'inscrit dans la droite ligne de l'article «Apis» du Dictionnaire de philosophie de Voltaire, qui se conclut par:

On vante leurs pyramides; mais ce sont des monuments d'un peuple esclave. Il faut bien qu'on y ait fait travailler toute la nation, sans quoi on n'aurait pu venir à bout d'élever ces vilaines masses. À quoi servaient-elles? À conserver dans une petite chambre la momie de quelque Prince ou de quelque Gouverneur, ou de quelque Intendant que son âme devait ranimer au bout de mille ans. Mais s'ils espéraient cette résurrection des corps, pourquoi leur ôter la cervelle avant de les embaumer? Les Égyptiens devaient-ils ressusciter sans cervelle?

L'œuvre de l'auteur indique un intérêt pour une vision critique de l'histoire:

Spiritisme

Victor Hugo et le spiritisme. Toute la vérité sur les tables tournantes de Jersey

Dr Jean De Mutigny, Fernand Nathan, 1981, 126p

Suite au coup d'État de Napoléon III, Victor Hugo s'est réfugié d'abord à Bruxelles, ensuite à Jersey. Là, loin de tout, il est initié aux tables tournantes et, de 1852 à 1854, a des contacts quotidiens avec des «esprits» et «entités» de renom: Napoléon I («L'Autre»), Hannibal, La Critique, La Liberté, Galilée, L'Idée, Jésus-Christ, Molière (s'exprimant en vers), Shakespeare (en alexandrins!)...

L'auteur montre que l'écrivain a retranscrit, aménagé, amélioré, bref réécrit et brodé autour des notes prises sur le vif, ce qui explique l'exécution de 4000 lettres en 3H35 (soit 12 900 secondes): l'«esprit» frappe un coup pour le "A", deux pour de "B", 19 pour le "S", 20 pour le "T"... nécessitant une moyenne d'au moins dix coups par lettre ; 40 000 coups en 13 000 secondes signifient plus de trois par seconde, sans compter les silences intercalaires.

Loin de prendre l'écrivain pour un faussaire, le médecin (de son vrai nom Jean Larger) penche pour une explication psychiatrique: Victor Hugo aurait souffert de paraphrénie fantastique, qui consiste en délire mégalomaniaque avec un comportement presque normal, disparaissant souvent de lui-même après quelques années. Cet théorie originale est néanmoins étayée par la généalogie, la biographie et la bibliographie de l'écrivain.

Liste d'esprits accueillis ou convoqués par Victor Hugo.

Esprit, es-tu las? L'irrationnel, un besoin paradoxal

Patrick Legros, Logiques sociales, L'Harmattan, 240p, 1992

Le fait d'être bien documenté permet à cet anthropologue d'épingler des régularités dans les phénomènes de croyance autour du spiritisme, et d'avancer des hypothèses quant aux accointances entre spiritualisme et scientisme au XIXe siècle.

L'auteur s'attache également à relever l'aspect symbolique des rites et croyances autour du spiritisme.

L'ère des médiums. Enquête sur une croyance: le paranormal

René Louis, Autrement n°103, Janvier 1989, 230p.

L'auteur mélange un peu les concepts: les médiums s'occupent surtout la communication avec les morts ou les élémentaux, tandis que le paranormal regroupe des pratiques aussi différentes que l'astrologie ou la chiromancie, et des phénomènes comme la transmission de pensée... Or, à côté du spiritisme, il est également question dans cette revue de psychocinèse et de la radiesthésie, de fakirisme et de marche sur le feu, également des phénomènes ou pratiques paranormales mais non médiumniques; les guérisons de Lourdes concernent peut-être plus le religieux...

Astrologie

L'astrologie

Paul Couderc, PUF, Que-Sais-Je n°508, 128 p, 1951, 1978 pour la 6e éd.

L'on trouvera dans ce grand classique sceptique la réfutation des principales thèses de cette pseudo-science, son historique, ainsi que les innombrables erreurs astronomiques de cette croyance.

A partir de la cinquième édition, l'auteur fait le point dans un chapitre supplémentaire, «Vingt ans après», sur l'évolution du phénomène de la croyance à l'astrologie, un peu au détriment de l'argumentation en oeuvre dans les premiers chapitres.

La version de la 4e édition (1963) est disponible, ainsi que le chapitre «Vingt ans après» de la 6e édition (1978).

Attention: le «Que-Sais-Je» n°2481 sur l'astrologie est écrit par Suzel Fuzeau-Braesch, «sceptique» tout à fait favorable, puis sous le même numéro par Daniel Kunth et Philippe Zarka, deux astronomes qui semblent ne vouloir fâcher personne.