Configuration sur un système GNU/Linux

APRÈS l'installation du système de base, un détour par le mode console permet de préciser quelques paramétrages (points 1 et 2). Le reste vous servira toujours bien à un moment ou l'autre : si l'interface graphique est intuitive, le mode console est économique, rapide et puissant.

Cette page explique le minimum à connaître sur un système GNU/Linux (ligne de commande, système de fichiers…)

1. Localisation

1.1 clavier
1.2 date/heure
1.3 locales
1.4 set-language-env

2. Économies d'énergie

Si vous ne trouvez pas de console dans le menu de l'interface graphique, frappez [alt-F2] et saisissez gnome-terminal, mate-terminal ou konsole (pour KDE).

1. Localisation

1.1 Clavier

En cas de clavier exotique (Atari, Amiga, Mac…)

#En mode super-utilisateur: su [Enter] apt-get install console-data
#En mode super-utilisateur: su [Enter] dpkg-reconfigure console-data

xev (du paquetage x11-utils) permet de tester les touches du clavier, les comportements et les états de la souris. Par exemple, en frappant sur "è" :

KeyPress event, serial 36, synthetic NO, window 0x3000001,
    root 0xae, subw 0x0, time 25273064, (3,1), root:(1046,309),
    state 0x0, keycode 16 (keysym 0xe8, egrave), same_screen YES,
    XLookupString gives 2 bytes: (c3 a8) "è"
    XmbLookupString gives 2 bytes: (c3 a8) "è"
    XFilterEvent returns: False

unicode xxxx donne les indications sur le caractère selon son numéro d'ordre hexadécimal (unicode -d dddd pour le décimal)

U+00E8 LATIN SMALL LETTER E WITH GRAVE
UTF-8: c3 a8  UTF-16BE: 00e8  Decimal: è
è (È)
Uppercase: U+00C8
Category: Ll (Letter, Lowercase)
Bidi: L (Left-to-Right)
Decomposition: 0065 0300

unicode -s C donne les indications sur le Caractère exprimé
unicode x241..x443 donne les caractères par carte entière de 256 caractères, en l'occurence de trois cartes de x200 à x4ff (-d pour une notation décimale)

1.2 date / heure

UNIX compte le temps en nombre de secondes depuis le 1er janvier 1970 à 0h00:00.

date retourne le jour, la date, l'heure et le décalage au temps universel coordonné de la machine

date -d @1234567890 renvoie la date de la seconde 1234567890 depuis le 1er janvier 1970 à 0h00:00

Pour mettre à l'heure :

#En mode super-utilisateur: su [Enter] date -s "2012-01-27 13:14:56"

Pour modifier le fuseau horaire en Debian (l'interface graphique devrait pouvoir le faire)

#En mode super-utilisateur: su - [Enter]
+ mot de passe super-utilisateur
dpkg-reconfigure tzdata

cal et ncal

cal affiche le mois courant, organisé par semaines horizontales
cal -3 affiche également le mois précédent et le suivant
cal -m10 affiche le mois spécifié après le m
cal -m7p affiche le mois spécifié dernier (de la même année si déjà passé)
cal -m7f affiche le mois spécifié prochain
cal -3m12 novembre et décembre de l'année courante suivi de janvier de l'année prochaine
cal -y affiche les douze mois de l'année courante
cal -j n'affiche pas les jours du mois, mais la numérotation des jours depuis le 1er janvier
cal -jy affiche les douze mois selon la numérotation des jours depuis le 1er janvier

ncal s'utilise comme cal, mais les semaines sont affichées en colonnes, avec les spécifications supplémentaires suivantes :

ncal -A3 (after) ajoute trois mois suivant le mois courant
ncal -B4 (before) ajoute quatre mois précédent le mois courant
ncal -d 1964-04 affiche le mois spécifié

ncal -w ajoute le numéro de la semaine en dessous des colonnes
ncal -S la première ligne est le dimanche
ncal -h supprime l'inverse-vidéo du jour présent
ncal -b les jours de la semaine se suivent horizontalement, comme avec cal

ncal -e renvoie la date occidentale de Pâques (eastern), sous la forme jj/mm/aa (dépend de la locale?)
ncal -o renvoie la date orthodoxe de Pâques
ncal -p liste par pays des dates de passage du calendrien julien au grégorien
ncal -J calendrier julien, en décalage avec le grégorien

1.3 Locales

Une installation standard prend en compte la définition des locales (langue(s) utilisée(s) par l'utilisateur). Les modes les plus courants sont ISO-8859-1 (latin) et UTF-8, qui a tendance à devenir universel. Attention : des noms de fichiers comportant des lettres accentuées ou des caractères spéciaux sont sensibles aux changement de locales.

Les problèmes Cannot set LC_ALL to default locale : No such file or directory, Cannot set locale to " (VLC) ou l'impossibilité d'utiliser les touches mortes (accelents circonflexes, trémas…) dans OpenOffice sont en général résolus par une installation des paquets locales et le lancement en mode super-utilisateur de dpkg-reconfigure locales pour définir ses locales. Le paquet locales-all serait une alternative pour les postes limités en mémoire.

Parfois, il suffit d'ajouter au fichier /etc/environment les deux lignes

LANG="fr_BE.UTF-8"
LC_ALL="fr_BE.UTF-8"

pour l'environnement belge francophone. Cela pourrait être fr_FR ou fr_CH

Attention : les différents codages encodent et traitent différemment les caractères accentués. Lorsque vous changez de codage, ceux-ci vont apparaître différemment (par exemple, é codé en UTF-8 affiche é en ISO-8859-1; à l'inverse, é codé en ISO-8859-1 apparaît � en UTF-8).

En attendant que tout le monde utilise le codage universel de caractères en UTF-8 ou faciliter la transition vers ce mode, il est préférable d'éviter les caractères spéciaux (accents…) dans les noms de fichiers.

1.4 language-env

[Seulement avec Debian/Squeeze!] Certaines applications (GIMP…) ont besoin que la langue soit précisée pour fonctionner correctement :

#En mode super-utilisateur : su [Enter] apt-get install language-env
set-language-env

commande en mode utilisateur normal, pour laquelle il faudra répondre (oui) à quelques questions.

2. Économies d'énergie pour un portable

#En mode super-utilisateur : su [Enter] apt-get install acpid est nécessaire (sauf si demandé lors de l'installation des paquets) pour configurer l'économie d'énergie. acpi n'est pas complet et apm n'est pas sur le noyau.

Gnome : cliquer sur l'icone "batterie" (miniatures de services en haut à droite).

KDE : configurer ensuite par le Centre de configuration KDE/Contrôle d'énergie/Batterie d'ordinateur portable. Curieusement, c'est le dernier onglet qui permet d'activer tous les précédents. Onglet Profil d'alimentation par défaut : Non alimenté cocher Accélération du processeur et préciser 87%; Alimenté : cocher Accélération du processeur et préciser 00%.