site sans réclame GNU/LinuxDebianÉcrireS'abonner

LibreOffice, suite bureautique

S

uite au rachat de Sun par Oracle en septembre 2010, une grande partie des développeurs d'OpenOffice a décidé d'en poursuivre le développement de façon indépendante sous le nom de LibreOffice. Elle est maintenant intégrée dans la majorité des distributions GNU/Linux.

À faire: DScience, DMath?

1. Installation  

1.1 À partir de Wheezy
1.2 En téléchargeant les .deb
1.3 Squeeze: par backport

2. La suite

2.1 Formats
2.2 Fontes standards
2.3 Récupérer les images
2.4 Convertir des documents
2.5 Écritures non latines

3. Expressions régulières

4. Fonctionnalités

5. Solutions

Les menus apparaissent en anglais
Les dictionnaires sont absents
Les icônes sont laides
[Del] et [Backspace] barrent
Problème de recherche de chaînes
Pas de tréma ni circonflexe
Pas de caractères non latins

1. Installation

1.1 À partir de Wheezy

Les dépôts officiels de Debian contiennent LibreOffice (3.5) depuis Debian Wheezy.

suEn mode super-utilisateur: su [Enter] apt-get install libreoffice libreoffice-l10n-fr myspell-fr-gut hyphen-fr

Debian Jessie installe LibreOffice avec l'interface graphique (vérifié avec une net-install)

1.2 En téléchargeant les .deb

La lente intégration de Debian se fait particulièrement sentir pour Libreoffice: la version wheezy ne contient que la version 3.5.4. Il est heureusement possible de télécharger la dernière version de l'application à l'adresse fr.libreoffice.org/.

Choisir votre distribution: pour Debian 64bits, Linux x86-64 (deb). Télécharger alors au minimum:

LibreOffice_4.3.7_Linux_x86-64_deb.tar.gz (221Mo)
LibreOffice_4.3.7_Linux_x86-64_deb_langpack_fr.tar.gz (2,7Mo)

Un troisième (7,7Mo) concerne l'aide en français, inutile si vous disposez d'une connexion Internet permanente.

Il faut ensuite décompresser les archives et rentrer dans leurs sous-répertoires DEBS:

tar -zxvf LibreOffice_4.3.7_Linux_x86-64_deb.tar.gz
cd LibreOffice_4.3.7_Linux_x86-64_deb/DEBS
suEn mode super-utilisateur: su [Enter] dpgk -i *.deb

Les exécutables se trouvent en /opt/libreoffice4.3/program (4.3 sera amené à changer au fil des versions), avec les noms (selon la version, ° peut prendre les valeurs s ou lo: swriter ou lowriter)

/opt/libreoffice4.0/program/°writer
/opt/libreoffice4.0/program/°calc
/opt/libreoffice4.0/program/°impress
/opt/libreoffice4.0/program/°draw
/opt/libreoffice4.0/program/°base

Avec mate-desktop, l'installation a placé les lanceurs d'application dans le menu.

1.3 Squeeze: par backport

Debian Squeeze a enfin un backport permettant d'introduire LibreOffice dans la distribution. Il faut d'abord ajouter la ligne suivante parmi les dépôts dans le fichier /etc/apt/sources.list:

deb http://backports.debian.org/debian-backports squeeze-backports main

Attention: il faut disposer des droits du super-utilisateur.

 - avec une interface graphique, utiliser gksu (l'installer au besoin), qui vous demandera le mot de passe super-utilisateur:

gksu gedit
gksu pluma
gksu kwrite

...selon que vous êtes en Gnome, Mate-Desktop ou KDE

 - en mode console, utiliser le très puissant mc (l'installer au besoin), qui navigue facilement dans l'arborescence et édite les fichiers (entre autres choses)

Ensuite:

suEn mode super-utilisateur: su [Enter] apt-get update

 - Avec synaptic (menu Système » Administration » Synaptic), cliquer dans son menu Configuration » Dépôts » Third-Party Software » Add pour ajouter la ligne

Cliquer par la suite le bouton Recharger

L'installation requiert un paramètre spécial -t précisant le dépôt squeeze-backports:

suEn mode super-utilisateur: su [Enter] apt-get install -t squeeze-backports libreoffice libreoffice-l10n-fr

2. La suite bureautique

L'aide en ligne semble bien faite.

2.1 Formats

LibreOffice est une suite bureautique basée sur les documents «open document» ( .odt, .ods, .odc, .odi...), et est également capable de lire les fichiers .xml de MSWord 2003 (au moins depuis la version 2.0.4), et .docx de MSWord 2007 (au moins depuis la version 2.3.1).

Les paquets unoconv et odt2txt contiennent des commandes permettant de convertir certains vieux formats.

LibreOffice est une suite comprenant (entre autres):

Pour charger un pdf et l'éditer (mais pas de miracle: chaque ligne est un paragraphe!): libreoffice-pdfimport

2.2 Fontes standards

Afin d'assurer une compatibilité des documents Internet (et .doc?), Microsoft a fait don de ses fontes standard: Times New Roman, Arial, Comic Sans MS, Courier New, Verdana, Impact, WebDings et quelques autres, disponibles dans le paquet ttf-mscorefonts-installer depuis Squeeze (auparavant: msttcorefonts). Les ajouts ne se manifestent qu'au prochain lancement de LibreOffice, voire du serveur graphique.

2.3 Récupérer les images d'un document

Pour récupérer facilement les images d'un "open document" ( .odt, .ods, .odp...), changez son extension en .zip, et décompressez-le: un de ses répertoires contient les images. Pour un document issu de la suite bureautique de Windows, chargez-le avec LibreOffice et sauvegardez-le en son équivalent "open document": .doc » .odt, .xls » .ods, .pps » .odp, que vous renommerez ensuite en zip.

2.4 Convertir un ensemble de documents

Pour convertir un ensemble de document, les rassembler dans un même répertoire ('provisoire'), ouvrir une console, et entrer dans ce répertoire:

cd provisoire

La commande suivante convertit en .odt les fichiers /.xdoc du répertoire:

libreoffice --convert-to odt *.xdoc

Faites cela pour les fichiers sdw, tant que votre version de libreoffice vous le permet encore: libreoffice 4 ne lit plus les fichiers de format sdw, utilisé par staroffice jusqu'à la version 5. Il est possible de penser que le format sxd staroffice 6 suivra bientôt le même chemin.

2.5 Écritures non latines

Pour installer la saisie d'écritures non latines, voyez cette page.

La version jessie-testing (avec le bureau mate-desktop) a nécessité l'installation du paquet libreoffice-gnome pour que LibreOffice 4.1 puisse basculer en mode non-latin (scim).

Une version LibreOffice 3.5 installée à partir des paquets provenant du site sur une Squeeze a très bien réagi à SCIM, mais la version 3.5.4.2 du backports Wheezy (sur Squeeze) y est tout à fait insensible. La raison parfois invoquée sur des forums (pour LibreOffice 3.3) est son insensibilité à GTK ou QT, mais cela n'explique pas pourquoi certaines versions 3.4 ou 3.5 acceptent SCIM. La «solution» de basculer en mode écriture non-latine avant de lancer LibreOffice n'a pas fonctionné.

ibus + anthy ont été reconnus directement par Libreoffice (et les autres champs éditables).

3. Expression régulières

Les expressions régulières permettent une recherche plus fine de chaînes dans un texte. Après [Ctrl-h] pour ouvrir la boîte de recherche/remplacement, cliquer Plus d'options » Expressions régulières. Ces expressions sont définies dans champs Recherche.

ble recherche la syllabe ble, comme pour une recherche normale
.recherche n'importe quel caractère, . compris.
\.recherche le .
\\recherche l'antislash \

[ ] permet de définir un seul caractère dans une série:
[aeiouy] recherche une voyelle
[a-e] recherche une lettre parmi a, b, c, d, e
[a-cp-r] recherche une lettre parmi a, b, c, p, q, r
[^a-c] recherche tout caractère sauf a, b, c

\t recherche une tabulation
\n recherche un retour forcé (shift-return)

([:alpha:]), ([:digit:]), ([:alnum:]), ([:space:]), ([:print:]), ([:cntrl:]), ([:lower:]) et ([:upper:]) représentent respectivement une lettre, un chiffre, un chiffre ou une lettre, un espace, un caractère imprimable, un caractère de contrôle, une minuscule et une majuscule.

vrou?m le u est optionnel: recherche vrom ou vroum
vrou+m au minimum un u: vroum, vrouum, vrouuum...
vrou*m pas de u, un ou plusieurs: vrom, vroum, vrouum, vrouuum...
[mw]{2} demande deux fois le caractère m ou w: mm, mw, wm, ww
o[l]{1,2}é recherche entre 1 et 2 l entre o et é: olé ou ollé

() permet de sélectionner une chaîne à laquelle ?, *, + et {} s'appliquent
(aï|ouill)e sélectionne aïe ou ouille

^ définit un début de paragraphe: ^Le recherche le prochain «Le» en début de paragraphe
$ définit une fin de paragraphe: ble\.$ recherche toute fin de paragraphe ble.
^$ représente un paragraphe vide (utile pour éliminer une ligne vide entre deux paragraphes)

4. Fonctionnalités

Il est possible que les astuces ci-dessous fonctionnent également pour OpenOffice.

Césure, coupure des mots

Pour la coupure automatique des mots: Outils » Langue » Coupure des mots (le paquet hyphen-fr n'est pas nécessaire)

Date

Insertion de la date connue du système: Insertion » Champs » Coupure des mots

En-tête de page

Création d'un espace en haut de chaque page (pour titre, date, heure, numéro de page / nombre de pages): Insertion » En-tête

Heure

Insertion de l'heure connue du système: Insertion » Champs » Coupure des mots

Image

Insertion d'image: Insérer » Image » À partir d'un fichier - Un clic droit permet d'ancrer l'image à un élément particulier (page, paragraphe, comme caractère...), de l'adapter au texte (gauche, droite, centre). Un clic gauche fait apparaître son cadre, ce qui permet de la redimensionner  en maintenant la touche majuscule [Sft], les proportions de l'image sont conservées.

Incorporer une police

Pour sauvegarder vos polices de caractère peu courantes dans un document et permettre à un tiers de le lire exactement tel que vous l'avez composé: Fichiers » Propriétés onglet «Police», cocher «Incorporer les polices dans le document»

Index lexical

Création d'un index de mots utilisés dans le fichier, avec numéro de page pour un renvoi: se positionner à l'endroit désiré et Insertion » Index et table » Index et table... et positionner «Type» sur «Index lexical». Les mots doivent avoir été estampillés au préalable: se positionner sur le mot, puis Insertion » Index et table » Entrée.... Il est possible de rassembler un mot sous une «clé» (rubrique), et un mot à un endroit particulier du texte peut se retrouver à plusieurs endroits de l'index, sous son propre label ou sous différentes rubriques. Un clic droit sur un index déjà constitué permet de l'actualiser, l'éditer ou le détruire.

Nombre de pages

Affichage du nombre de pages du document Insertion » Champs » Nombre de pages (se met à jour selon l'édition du fichier). Souvent en Entête de page ou Pied de page

Numéro de page

Affichage du numéro de la page courante: Insertion » Champs » Numéro de page (se met à jour selon l'édition du fichier). Souvent en Entête de page ou Pied de page

Pied de page

Création d'un espace en bas de chaque page (pour titre, date, heure, numéro de page / nombre de pages): Insertion » Pied de page

Propriétés

Visualiser les propriétés du document (date de création et de dernière édition, description du documents (à éditer soi-même), statistiques...): Fichiers » Propriétés

Rechercher / Remplacer

Il peut être intéressant de développer «Autres options» statistiques...): Édition » Rechercher & Remplacer

Statistiques

Visualiser le nombre d'éléments (images, tableaux, pages, paragraphes, mots, caractères...): Fichiers » Propriétés, onglet «Statistiques».

Style de paragraphe

Chaque paragraphe et titre devrait être associé à un style (fenêtre à gauche de la barre d'outil). Éditer un style se répercute alors sur l'ensemble des paragraphes de même style, et les différents niveaux de titres se hiérarchisent dans la table des matières. Le style d'un paragraphe s'édite par un clic droit » Éditer le style de paragraphe

Table des matières

Création d'une table des matières reprenant automatiquement les titres (voir style) utilisés dans le fichier: se positionner à l'endroit désiré et Insertion » Index et table » Index et table... et positionner «Type» sur «Table des matières». Il est possible de définir le nombre de niveaux de titre et la portée de la table (chapitre, document entier), ainsi que le nombre de colonnes, etc.

Attention: une table des matières existante n'est pas actualisée automatiquement lors de la création d'un nouveau titre: un clic droit sur cet objet constitué permet de l'actualiser, le détruire ou l'éditer.

5. Solutions

Il est possible que les astuces ci-dessous fonctionnent également pour OpenOffice.

Les menus de LibreOffice apparaissent en anglais

Il faut installer le paquet libreoffice-l10n-fr (pour le français).

Il ne semble pas y avoir de dictionnaire orthographique

Pour le français, vérifiez que le paquet myspell-fr-gut (préférable à myspell-fr) est bien installé. En Unix, les dictionnaires personnels de l'utilisateur toto (standard.dic, perso.dic...) se trouvent à l'adresse

/home/toto/.config/libreoffice/4/user/wordbook/

…/4/… pour la version LibreOffice4.x ; cette dernière version majeure a pris en compte les dictionnaires de la version antérieure

Les icônes sont vraiment laides

Outils » Options » LibreOffice » Affichage affiche une fenêtre où il est possible de changer le style et la grandeur des icônes.

Les touches [Supprimer] et [Retour] barrent les caractères, sans les supprimer

Décocher Édition » Changements » Enregistrer

Impossible d'ouvrir un fichier .sdw, .sdc...?

Les paquets unoconv et odt2txt installe de nombreuses commandes permettant notamment de transformer ces fichiers.

Le point du pavé numérique affiche une virgule

Dans Outils » Options » Paramètres linguistiques » Langues, décocher Touche séparateur de décimale

La recherche de chaînes ne fonctionne pas bien

La recherche de chaînes ([ctrl-F]) permet d'Autres options définies dans Éditions » Chercher & Remplacer ([Ctrl-H]), dont les fameuses expressions régulières, à décocher si vous ne les maîtrisez pas.

LibreOffice 3.4 (Debian Wheezy) ne gère pas les circonflexes et trémas (touches mortes)

C'est arrivé avec le serveur de caractères non latins Ibus. Il suffit soit

Le serveur scim (caractères non-latin) ne fonctionne pas avec LibreOffice 3.4 (Debian Squeeze)

Un lancement par la console /opt/libreoffice3.4/program/swriter renvoyait l'erreur:

/opt/libreoffice3.4/program/../basis-link/ure-link/lib/libstdc++.so.6:
version `GLIBCXX_3.4.11' not found (required by /usr/lib/libscim-1.0.so.8

Il ne s'agit pas d'une erreur de chemin (qui aurait été facile à corriger) puisque

ls -l /opt/libreoffice3.4/program/../basis-link/ure-link/lib/libstdc++.so.6

...affiche bien le fichier libstdc++.so.6.

En fait, le paquet ne propose pas la bonne version de librairie. Une solution est de supprimer /opt/libreoffice3.4/ure/lib/libstdc++.so.6 (ou plus prudemment de le renommer en libstdc++.so.6-renamed), puis de créer le lien symbolique /opt/libreoffice3.4/ure/lib/libstdc++.so.6 vers /usr/lib/libstdc++.so.6:

suEn mode super-utilisateur: su [Enter] ln -s /usr/lib/libstdc++.so.6 /opt/libreoffice3.4/ure/lib/libstdc++.so.6