site sans réclame GNU/LinuxDebianGnomeKDEÉcrireS'abonner

Mode console, orienté Debian

A

près l'installation du système de base, un détour par le mode console permet de préciser quelques paramétrages (points 1 et 2). Le reste vous servira toujours bien à un moment ou l'autre: si l'interface graphique est intuitive, le mode console est économique, rapide et puissant.

Si vous ne trouvez pas de console dans le menu de l'interface graphique, frappez [alt-F2] et saisissez gnome-terminal, mate-terminal ou konsole (pour KDE).

1. Applications

1.1 mc (éditer)
1.2 naviguer
1.3 télécharger

2. Localisation

2.1 clavier
2.2 date/heure
2.3 locales
2.4 set-language-env

3. Fichiers

3.1 Manipulation
3.2 Lecture console
3.3 Comparaisons

4. Espace libre

4.1 Mémoires
4.2 Disques

5. Archivage

5.1 tar
5.2 7z
5.3 autres formats

6. Économies d'énergie

7. Infos sur les périphériques

9. Documentation

1. Applications

Il y a quelques applications qu'il est intéressant d'installer pour faciliter la prise en main.

1.1 mc (éditer)

Sans système graphique, il faut un éditeur console pour éditer certains fichier de configuration: /etc/apt/sources.list, /etc/fstab... nano est déjà installé sur le système et permet l'édition des fichiers avec nano -w fichier, mais mc (midnight commander) combine un gestionnaire de fichiers, et même un navigateur et un client (s)ftp pour télécharger ses pages vers Internet.

suEn mode super-utilisateur: su [Enter] apt-get install mc

[F4] permet l'édition de fichiers (et un système de blocs pour les copier-coller). Depuis la distribution Lenny, mc utilise préférentiellement l'éditeur nano, moins intuitif. Pour revenir à l'éditeur historique, on peut désinstaller nano:

suEn mode super-utilisateur: su [Enter] apt-get remove --purge nano

Avec Jessie, mc demande lequel des éditeurs on désire utiliser, entre vim, nano et l'éditeur interne à mc. Le plus intuitif est ce dernier.

Copier avec les droits de super-utilisateur

Il faut disposer des droits de super-utilisateur pour copier des fichiers dans les répertoires autres que /home/toto (pour l'utilisateur toto) ou modifier des fichiers qui s'y trouvent. mc manipule facilement ces fichiers.

Il faut passer en mode super-utilisateur avec su (il faut connaître le mot de passe du super-utilisateur) avant de lancer la commande mc. Attention! vous êtes alors capable de détruire le système: avant de modifier un fichier, il est utile d'en faire une copie dont le nom de fichier se termine par exemple par -old

suEn mode super-utilisateur: su [Enter] apt-get install links

Pour surfer en mode texte. Idéal pour vérifier que votre site est lisible pour les non-voyants. [g] permet d'entrer une adresse Internet ou locale (file://home/toto/ pour l'utiliateur toto), [Esc] un système de menu.

[Espace] pour avancer de la hauteur d'un écran dans une page, [touches fléchées] pour naviger: [Haut] et [Bas] pour se positionner sur le lien précédent/suivant dans une même page, [Droit] pour ouvrir le lien et [Gauche] pour revenir à la page précédente.

w3m permet également de naviguer en mode texte sur une console

1.3 Télécharger

wget permet de télécharger un fichier dont on connaît l'adresse exacte.

wget -c http://chemin/dossier/fichier télécharge le fichier. L'option -c permet de reprendre le téléchargement interrompu d'un fichier.

2. Localisation

2.1 Clavier

xev (du paquetage x11-utils) permet de tester les touches du clavier, les comportements et les états de la souris. Par exemple, en frappant sur "è":

KeyPress event, serial 36, synthetic NO, window 0x3000001,
    root 0xae, subw 0x0, time 25273064, (3,1), root:(1046,309),
    state 0x0, keycode 16 (keysym 0xe8, egrave), same_screen YES,
    XLookupString gives 2 bytes: (c3 a8) "è"
    XmbLookupString gives 2 bytes: (c3 a8) "è"
    XFilterEvent returns: False

unicode xxxx donne les indications sur le caractère selon son numéro d'ordre hexadécimal (unicode -d dddd pour le décimal)

U+00E8 LATIN SMALL LETTER E WITH GRAVE
UTF-8: c3 a8  UTF-16BE: 00e8  Decimal: è
è (È)
Uppercase: U+00C8
Category: Ll (Letter, Lowercase)
Bidi: L (Left-to-Right)
Decomposition: 0065 0300

unicode -s C donne les indications sur le Caractère exprimé
unicode xxx1..xxx2 donne les caractères entre xxx1 et xxx2 par page de 256.

En cas de clavier vraiment exotique (Atari, Amiga, Mac...)

suEn mode super-utilisateur: su [Enter] apt-get install console-data
suEn mode super-utilisateur: su [Enter] dpkg-reconfigure console-data

2.2 date/heure

Pour modifier le fuseau horaire (l'interface graphique devrait pouvoir le faire)

suEn mode super-utilisateur: su [Enter] dpkg-reconfigure tzdata

date retourne le jour, la date, l'heure et le décalage au temps universel de votre machine. Pour mettre à l'heure:

suEn mode super-utilisateur: su [Enter] date -s "2012-01-27 13:14:56"

2.3 Locales

Une installation standard prend en compte la définition des locales (langue(s) utilisée(s) par l'utilisateur). Les modes les plus courants sont ISO-8859-1 (latin) et UTF-8, qui a tendance à devenir universel. Attention: des noms de fichiers comportant des lettres accentuées ou des caractères spéciaux sont sensibles aux changement de locales.

Les problèmes Cannot set LC_ALL to default locale: No such file or directory, Cannot set locale to " (VLC) ou l'impossibilité d'utiliser les touches mortes (accelents circonflexes, trémas...) dans OpenOffice sont en général résolus par une installation des paquets locales et locales-all (Lenny et Squeeze n'ont pas chargé ce dernier paquet) et le lancement en mode super-utilisateur de dpkg-reconfigure locales pour définir ses locales.

Parfois, il suffit d'ajouter au fichier /etc/environment les deux lignes

LANG="fr_BE.UTF-8"
LC_ALL="fr_BE.UTF-8"

pour l'environnement belge francophone. Cela pourrait être fr_FR ou fr_CH

Attention: les différents codages encodent et traitent différemment les caractères accentués. Lorsque vous changez de codage, ceux-ci vont apparaître différemment (par exemple, é codé en UTF-8 affiche é en ISO-8859-1; à l'inverse, é codé en ISO-8859-1 apparaît � en UTF-8). Pour faciliter la transition ou partager les fichiers, en attendant que le codage UTF-8 soit utilisé par tout le monde, il suffit d'éviter les caractères spéciaux dans les noms de fichiers.

2.4 language-env

[Seulement avec Debian/Squeeze!] Certaines applications (GIMP...) ont besoin que la langue soit précisée pour fonctionner correctement:

suEn mode super-utilisateur: su [Enter] apt-get install language-env
set-language-env

commande en mode utilisateur normal, pour laquelle il faudra répondre (oui) à quelques questions.

3. Fichiers

3.1 Manipulation

cp fichier /repertoire copie le fichier dans le répertoire précisé
cp *.txt /repertoire copie les fichiers ".txt" dans le répertoire précisé

mv fichier /repertoire déplace le fichier dans le répertoire précisé
mv fichier autre renomme le fichier en autre

ls -l listage de fichiers et ses attributs (propriétaire, droits...)
ls -l | sort listage de fichiers avec une mise en ordre alphabétique
ls -l | grep chaine listage avec un filtre: seuls les lignes contenant chaine sont affichées

Il est possible d'utiliser more ou less en pipe: dmesg | less

3.2 Lecture console

cat fichier permet la sortie sur écran d'un fichier. En général, on n'en voit que la fin s'il prend plus d'un écran.
more fichier défilement avec le retour-chariot pour sauter d'une ligne et la barre-espace pour sauter d'une page
less fichier (à installer) affichage d'un fichier avec possibilité de remonter le texte (flèches).

3.3 Comparaisons de fichiers

cmp fichier1 fichier2 compare deux fichiers octet après octet, en retournant l'endroit du premier octet non correspondant. Si les fichiers sont identiques, rien n'est retourné
cmp -l fichier1 fichier2 donne trois valeurs: emplacement, valeur de l'octet du premier fichier et celle du second quand ils ne correspondent pas
cmp -i n1:n2 fichier1 fichier2 ignore les n1 premiers octets du premier fichier et les n2 premiers du second

diff renseigne les différences ligne à ligne entre deux fichiers de texte, par des informations codées. À partir de deux fichiers, old.txt et new.txt:

Linux                 GNU/Linux
Debian                Debian
Jessie                Squeeze
Utilisateur           Wheezy
depuis 2002           Jessie
!!!                   Utilisateur

diff old.txt new.txt > txt.diff fournira le fichier txt.diff suivant qui est un ensemble de règles pour transformer old.txt en new.txt:

1c1              # changer la ligne 1 (gauche) par la ligne 1 (droite)
< Linux          # à gauche: "Linux" (old)
---
> GNU/Linux      # à droite: "GNU/Linux" (new)
2a3,4            # après la ligne 2 (g.), ajouter en lignes 3 et 4 les deux suivantes
> Squeeze
> Wheezy
4,6c6            # changer les lignes 4-6 (g.) en une ligne 6 (d.)
< utilisateur
< depuis 2002
< !!!
---
> Utilisateur

patch permet de corriger/compléter un fichier à partir d'un fichier de différences généré par diff:
patch old.txt txt.diff écrase old.txt par le texte corrigé
patch -b old.txt txt.diff sauvegarde old.txt sous old.txt.orig

md5sum calcule l'empreinte checksum md5 (si pas unique, très personnelle) d'un fichier, ce qui permet de vérifier l'intégrité d'un fichier téléchargé (ou d'un cd gravé) si vous possédez la signature "checksum" qui lui est est associée, du type a57597b0d7...

md5sum votre-fichier
md5sum /dev/hdc

D'autre commandes existent pour les checksum sha: shasum, sha1sum, sha256sum, sha224sum, sha384sum, sha512sum... sha256sum, plus sécurisé que md5sum, devient la norme.

4. Espaces libres

4.1 Mémoires

free affiche en Ko les volumes disponibles et occupés de la mémoire vive (RAM) et de la mémoire virtuelle (partition swap)

cat /proc/meminfo donne le détail des mémoires globales utilisées, qui demande à être expliqué.

top ([q] pour sortir) affiche de nombreuses indications sur chaque processus, dont les mémoire RAM et virtuelle utilisées, occupation du CPU...

4.2 Disques

suEn mode super-utilisateur: su [Enter] hdparm /dev/sda affiche la géométrie (cylindres/têtes/secteurs) du premier disque dur.
suEn mode super-utilisateur: su [Enter] hdparm -t /dev/sda affichage la vitesse de lecture du disque (MB/sec)

df -h affiche en Mega/Giga-octets les volumes disponibles et occupés des partitions montées sur votre système.

Il est possible de récupérer de la place avec suEn mode super-utilisateur: su [Enter] apt-get clean (pour la partition contenant le système: fichiers téléchargés .deb des paquetages installés) ou en supprimant les fichiers .png du répertoire caché ~/.bkl-thumbnails (Gnome); pour KDE, c'est dans le répertoire caché ~/.kde

du images renvoie en Ko la place utilisée par chaque sous-répertoire, terminé par l'ensemble du répertoire images
du -h images renvoie la place utilisée en «K», «M» ou «G», selon le poids des répertoires
du -s images renvoie uniquement la place utilisée par l'ensemble du répertoire

5. Archivage et compression

La compression d'un texte français de 1 068 464 octets (codage UTF-8) a généré des fichiers pesant 262 893 (.bz2), 281 900 (.xz), 281 906 (.lzma), 282 036 (.7z), 344 725 (.zip et .cbz), 362 359 (.gz), 628 764 (.exe, en ce compris l'exécutable de près de 350 000 octets permettant de le décompresser en Windows ou avec Wine). Le format .ar ou la combinaison avec .tar n'apporte aucune compression mais permet une hiérarchisation des fichiers en (sous-)répertoire(s).

On ne peut attendre que peu de gain avec des fichiers issus d'une compression, comme les mp3, gif, png, jpg... Quant aux fichiers bruts comme les images .raw ou les fichiers de son wav, la compression sans perte de qualité tel qu'il est question ici n'apporte généralement pas de gros gains. Utiliser l'archivage permet dans ce cas un transfert plus aisé d'un grand nombre de fichiers.

5.1 tar, gzip, bzip2

L'archivage en fichier .tar consiste en l'agrégation de plusieurs fichiers en un seul. Il peut être suivi d'une compression en .gz ou .bz2.

-x extrait, -c crée une archive, v pour verbeux et f pour générer les fichiers.

tar -xvf archive.tar extrait une archive
tar -cvf archive.tar repertoire archive un répertoire en archive tar

z concerne la compression gzip

tar -xzvf archive.tar.gz décompresse et extrait une archive au format gzip (x pour extraction)
tar -czvf archive.tar.gz repertoire archive et compresse un répertoire en archive gzip (c pour compression)

j concerne la compression bzip2

tar -xjvf archive.tar.bz2 décompresse et extrait une archive au format bzip2
tar -cjvf archive.tar.bz2 repertoire archive et compresse un répertoire en archive bzip2

gzip -d * ou gunzip * décompresse tous les fichiers .gz du répertoire courant

5.2 7z et rar

suEn mode super-utilisateur: su [Enter] apt-get install p7zip-full installe l'exécutable 7z

7z a votre_archive votre_fichier ajout (a) d'un fichier à l'archive .7z, créée au besoin
7z a -p archive fichier l'option -p demande un mot de passe et sa confirmation
7z a -psweetlove archive fichier le mot de passe sweetlove est passé dans la commande
7z a -tbzip2 archive fichier spécification d'un autre type -t d'archive: bzip2, gzip, zip, tar, deb, iso, rpm...
7z a -sfx archive.exe fichier archivage en fichier autoextractible pour Windows (au cas où...)

7z x zozo.7z décompresse (eXtrait) l'archive zozo.7z; si elle est protégée par un mot de passe, il sera demandé.
7z x -trar zozo.rar eXtrait l'archive zozo.rar si le paquet non libre p7zip-rar est installé.

man 7z pour plus d'informations

Note: les droits des fichiers (lecture, écriture, exécution) ne sont pas gérés par tous les formats, dont .7z et .rar.

5.3 Autres formats

suEn mode super-utilisateur: su [Enter] apt-get install unrar-free installe l'utilitaire unrar (ne décompresse pas les fichiers issus de la version 3).

unrar-free -x toto.rar devrait décompresser un fichier .rar

suEn mode super-utilisateur: su [Enter] apt-get install jlha-utils installe l'utilitaire en mode console pour les fichiers lzh (Atari et DOS). Le paquet lhasa ne permettrait que de décompresser ces formats.

6. Économies d'énergie pour un portable

suEn mode super-utilisateur: su [Enter] apt-get install acpid est nécessaire (sauf si demandé lors de l'installation des paquets) pour configurer l'économie d'énergie. acpi n'est pas complet et apm n'est pas sur le noyau.

Gnome: cliquer sur l'icone "batterie" (miniatures de services en haut à droite).

KDE: configurer ensuite par le Centre de configuration KDE/Contrôle d'énergie/Batterie d'ordinateur portable. Curieusement, c'est le dernier onglet qui permet d'activer tous les précédents. Onglet Profil d'alimentation par défaut: Non alimenté: cocher Accélération du processeur et préciser 87%; Alimenté: cocher Accélération du processeur et préciser 00%.

7. Informations sur les périphériques

suEn mode super-utilisateur: su [Enter] dmidecode donne la liste du matériel
suEn mode super-utilisateur: su [Enter] dmidecode > dummy.txt permet de le sauvegarder dans le fichier dummy.txt.

lspci liste les périphériques pci.

lsblk liste les périphériques de données branchés

lsusb liste les périphériques usb branchés

dmesg donne les informations du périphérique que vous venez de brancher à la fin du défilement du rapport de boot.

9. Documentation

9.1 Sur votre système

man commande affiche la documentation de la commande spécifiée, localisée en /usr/share/man. Bien que disponible en français (paquet manpages-fr), il s'agit plus d'une documentation de réferences que d'explications.

info sujet affiche une documentation plus accessible (mais en anglais) sur un sujet, localisée en /usr/share/info. Il est possible de lancer info et naviguer dans l'ensemble de l'information rassemblée. s pour une recherche.

Comparez man file et info file.